Nombre total de pages vues

vendredi 11 mars 2011

Etudes de données en analyse individuelle et combinée d'Indice de Masse Corporelle et d'adiposité abdominale en présence d'une pathologie cardiovasculaire: analyse prospective de 58 études

Table d'IMC chez l'adulte. Source: http://www.vulgariz.com/
Le crédit que l'on attribue à la mesure de l'adiposité comme index de prédiction d'une pathologie cardiovasculaire diffère selon les lignes directrices thérapeutiques en vigueur; en particulier lorsque d'autres paramètres de mesure de facteurs de risque sont disponibles. Nous avons procédé aux études de données prises de manière individuelle et prises de manière combinée de l'association de facteurs de risque comme l'Indice de Masse Corporelle (IMC), la circonférence abdominale prise à la taille et le rapport (ratio) taille/hanche en relation avec le risque de pathologie cardiovasculaire.

Nous avons utilisé les données relatives au suivi de 58 cohortes pour d'abord édicter les valeurs basales standard des divers paramètres mesurés; permettant ensuite de mesurer et classer les risques en fonction des valeurs pathologiques observées. L'adiposité est restée le paramètre de mesure principal.

Les données individuelles de 221934 personnes réparties dans 17 pays (14297 accidents cardiovasculaires relevés) ont été utilisées. Les mesures sériées d'adiposité ont été réalisées sur 63821 personnes. (...).

Les mesures de l'IMC, de la circonférence abdominale prise à la taille et le rapport taille/hanche (...) n'améliorent pas de manière significative les prédictions de déclenchement d'une pathologie cardiovasculaire chez des personnes dans les pays industrialisés, quand les données individuelles de pression artérielle systolique, d'un éventuel profil diabétique (mesures les lipides...) dont disponibles. The Emerging Risk Factors Collaboration, in The Lancet, Early Online Publication, 11 March 2011

Source: http://www.thelancet.com/ / Traduction et adaptation: NZ