Nombre total de pages vues

jeudi 7 avril 2011

Baisse de la taille du corps: une troisième réponse au réchauffement climatique?

"A la fin du Crétacé, il y a 65 millions d'années, après la disparition des dinosaures, les mammifères ont connu une forte croissance en taille". Source: www.sciencesetavenir.fr/actualite/archeo-paleo
Un récent document fait état d'une corrélation entre les changements climatiques et les réductions en taille corporelle des populations humaines, selon un shéma suggérant qu'il s'agit d'une réponse au réchauffement climatique. Du fait que la taille du corps influe sur la thermorégulation et l'équilibre énergétique, les changements de la taille du corps a des implications sur la résilience face aux changements climatiques. De récentes études montrent une hétérogénéité dans l'amplitude et les directions prises par les réponses physiologiques en matière de taille corporelle; dévoilant un besoin d'analyses phylogénétiques spatio-temporelles à grande échelle en ce qui concerne les changements de taille corporelle humaine standard. Des analyses intégrant des données provenant des laboratoires des museums et des modèles théoriques, montant les effets supposés des variations thermiques et métaboliques sur la variation de taille corporelle, permettront de mieux comprendre les mécanismes physiologiques sous-jacents dans les phénomènes de changement de taille corporelle. On pourra également prévoir la sensibilité aux changements climatiques spécifique à chaque espèce vivante. Janet L. Gardner, in Trends in Ecology & Evolution - 1365, Online 4th April 2011, in press.

Source: http://www.sciencedirect.com/ / Traduction et adaptation: NZ