Nombre total de pages vues

lundi 20 juin 2011

Dispositifs microfluidiques pour l'étude du chimiotactisme et de l'électrotropisme

Dispositif microfluidique développé par le groupe "Nanoflu" (CNRS), utilisé dans l'étude des migrations en biologie moléculaire et biologie cellulaire. Source: www.lpn.cnrs.fr/fr/Commun/structure.php
La migration cellulaire dirigée joue un rôle important dans les processus physiologiques tels que la défense de l'hôte, la cicatrisation des plaies, la métastatisation du cancer et l'embryogénèse. Beaucoup d'organismes sont capables d'opérer une migration dirigée, pouvant être guidée par divers facteurs cellulaires, notamment par des signaux chimiques et électriques. Récemment, des dispositis microfluidiques consistant en de petits canaux de dimension de l'ordre du micromètre ont été développés pour les études de migration cellulaire. Ces dispositifs peuvent imposer des configurations, des gradients de concentrations chimiques et de champs électriques; et de ce fait être utilisés dans l'étude de mécanismes complexes de guidage dans la migration cellulaire. Dans ce papier, nous mettons l'accent sur les applications que ces dispositifs microfluidiques permettent en recherche sur la migration cellulaire, avec une attention particulière portée sur la migration cellulaire dirigée par champ électrique; afin de fournir des mises à jour en temps opportun dans ce domaine de recherches à évolution rapide. Jing Li and Francis Lin, Trends in Cellular Biology - 802, online 12 June 2011, in press.

Source: www.sciencedirect.com/ Traduction et adaptation: NZ