Nombre total de pages vues

mercredi 6 juillet 2011

Hydrogels biologiques comme barrières de diffusion sélective

Nouveau type de sensor biologique et chimique à l'hydrogel, dont le fonctionnement est basé sur les variations de pH. Les images du bas montrent que les bandes d'hydrogel s'élargissent avec la baisse de l'acidité.
Source: medtechinsider.com/archives/21388
L'échange contrôlé de molécules entre les organites cellulaires, cellules ou organismes et leur environnement est crucial pour la vie. Les gels biologiques comme le mucus, la matrice extracellulaire (MEC), et la barrière de biopolymères au sein du pore nucléaire sont conçus de façon à assurer un tel échange sélectif; autorisant le passagge de certaines molécules spécifiques tout en rejetant certaines autres. Bien que les filtres à base d'hydrogel font partie intégrante de la Biologie, les concepts clairs sur leur mode de fonctionnement à un niveau microscopique manquent encore. Nous résumons ici notre compréhension actuelle sur la mise en place du filtrage basé sur les différents hydrogels à base de biopolymères. Nous posons la question de savoir si la modulation du transport de particules microscopiques dans les systèmes d'hydrogels est basée sur un principe de filtrage générique, reposant sur des intéractions biochimiques/biophysiques avec les molécules filtrées, plutôt que sur des effets d'exclusion en fonction de leur taille. Olivier Lieleg et Katharina Ribbeck, in Trends in Cell Biology - 808, online 3 July 2011, in press.

Source: http://www.sciencedirect.com/ / Traduction et adaptation: NZ