Nombre total de pages vues

mercredi 7 septembre 2011

Injections sous-occipitales de stéroïdes pour le traitement transitoire de patients atteints de plus de 2 crises d'algie vasculaire de la face par jour: un essai randomisé, en double-aveugle, contrôlé placebo

Les différentes douleurs d'origine migraineuse. En orange, la zone principale de la douleur, en jaune la zone d'irradiation possible. Source: www.algos-france.fr/pages/informations
Des injections sous-occipitales de stéroïdes peuvent être utilisées comme traitement préventif des algies vasculaires de la face, mais peu de données cliniques relatives à l'efficacité de cette approche sont disponibles pour l'instant. Notre but était d'établir l'efficacité et la sécurité de l'administration de cortivazol versus placebo comme traitement d'appoint chez des patients sujets à de fréquentes crises d'algie vasculaire de la face au quotidien.

Dans notre essai randomisé en double - aveugle, contrôlé placebo, effectué au Centre Urgences Céphalées, Hôpital Lariboisière, Paris; nous avons enrolé des patients atteints d'algie vasculaire de la face épisodique ou chronique, adultes, âgés de 18 à 65 ans, sujets à plus de deux (2) crises d'algie vasculaire de la face par jour. Nous avons réparti les patients de manière aléatoire dans un (1) groupe recevant 3 injections sous-occipitales de cortivazol - 3,75 mg - (à 48-72 h d'intervalle) et  un (1) groupe recevant le placebo; en complément prophylactique d'un traitement per os au verapamil. La répartition des sujets dans chaque groupe était générée par ordinateur (blocs de 4 pour chaque strate). Les injections étaient administrées par des médecins pour qui la répartition des traitements était ouverte; ladite répartition restant masquée pour les patients et les médecins investigateurs en charge de l'évalutation statistique de l'étude. Le principal paramètre d'efficacité mesuré était la proportion des patients atteignant le nombre de deux (2) - ou moins de deux (2) -crises quotidiennes d'algie vasculaire de la face par jour. Les patients évalués ont tous reçu au moins une dose du médicament à l'étude dans l'analyse des patients en intention de traiter.

Entre novembre 2008 et juillet 2009, nous avons réparti 43 patients (15 patients chroniques et 28 patients atteints d'algie vasculaire de la face épisodique) pour recevoir le cortivazol ou le placebo. 20 des 21 patients recevant le cortivazol montraient en moyenne deux (2) ou moins de deux (2) crises quotidiennes , en comparaison de 12 des 22 patients de contrôle recevant le placebo (p=0,012). (...) Nous n'avons noté aucun évènement indésirable grave, et 32 (74 %) des 43 patients ont montré d'autres évènements indésirables [18 des 21 patients recevant du cortivazol et 14 des 22 patients recevant le placebo (p=0,162)]. Les évènements indésirables les plus fréquents étaient des douleurs au cou - au site même de l'injection - et des maux de tête simples.

Les injections sous-occipitales de cortivazol peuvent soulager rapidement les patients sujets à des crises quotidiennes et fréquentes d'algie vasculaire, indépendamment de leur type (chronique ou épisodique). L'efficacité et la tolérance de ce traitement devront être confirmées par des études de plus grande ampleur.
Elizabeth Leroux et al, in The Lancet Neurology, Early Online Publication, 7 September 2011, in press.

Source: www.thelancet.com/neurology / Traduction et adaptation: NZ