Nombre total de pages vues

vendredi 30 septembre 2011

Stimulation et suppression de la phosphorylation mitotique

La phosphorylation (addition d'un groupement phosphate) est bien souvent réversible.
Source: http://en.wikipedia.org/wiki/Edmond_H._Fischer
La phosphorylation réversible des protéines est un aspect essentiel de la mitose; elle constitue la base de la dégradation de l'enveloppe nucléaire, de la condensation chromosomique et de l'assemblage du fuseau. A travers l'analyse phosphoprotéomique globale, il est apparu clairement que la phosphorylation des protéines et l'occupation des sites de phosphorylation est la plus importante pendant la mitose. A la sortie de la mitose, cette très active phosphorylation doit être inversée; et ce processus requière une déphosphorylation rapide et massive des protéines. En plus de ces changements de dynamique de phosphorylation des protéines, un contrôle précis de la (dé)phosphorylation des protéines est également important pour l'assemblage du fuseau, pour la dissociation ou l'alignement des chromosomes.

Dans cette revue, nous discutons des mécanismes sous-jacents qui accentuent les changements majeurs survenant dans la dynamique de phosphorylation des protéines de même que des mécanismes qui permettent une phosphorylation hautement localisée du substrat pendant la mitose. René H. Medema and Arne Lindqvist, Trends in Biochemical Sciences - 867, online 27 September 2011, in press.

Source: http://www.sciencedirect.com/ / Traduction et adaptation: NZ