Pages vues le mois dernier

mercredi 9 novembre 2011

Rôle de la matrice extracellulaire dans la fonction des tissus métaboliques

Exemple de tissu métabolique: le tissu adipeux. Source: revue.medhyg.ch/print.php3?sid=33057
Toutes les cellules, chez les métazoaires, produisent et/ou intéragissent avec dees matrices extracellulaires (MECs) tissu-spécifiques. De telles MECs jouent un rôle structurel important, non seulement dans les tissus connectifs, mais aussi dans tous les tissus auxquels elles apportent support et ancrage des cellules. Cependant, en plus de leur rôle structurel, il est devenu de plus en plus clair que les micro-environnements tissu-spécifiques formés par les MECs jouent des rôles de transmetteur d'informations; pour ce qui est du phénotype propre comme sur l'orientation fonctionnelle des cellules spécialisées. D'autre part, de récentes études effectuées in vivo et in vitro suggèrent que les composants des MECs agissent également sur les fonctions métaboliques. Cette revue résume les données fournissant des vues nouvelles sur le rôle des MECs, en livrant des données sur le développement propre et le fonctionnement de cellules hautement spécialisées des tissus métaboliques comme les adipocytes ou les cellules beta des îlots du pancreas endocrine. Guorui Huang and Daniel S. Greenspan, in Trends in Endocrinology and Metabolism - 758, online 8 November 2011, in press

Source: http://www.sciencedirect.com/ / Traduction et adaptation: NZ
Enregistrer un commentaire