Pages vues le mois dernier

jeudi 1 décembre 2011

Canalisation de la glycémie: variations dans les canaux ioniques et perturbation de l'homéostasie du glucose

"Les effets sur les niveaux de glucose incluent notamment son absorption à partir de l'intestin et son relâchement par le foie. Ce dernier a lieu par catabolisme du glycogène et par néoglucogénèse; ces deux voies étant inhibées par l'insuline. Le glucose est retiré du système par sa captation par les cellules, plus particulièrement les cellules des muscles et les cellules du tissu adipeux, par un processus qui requière l'insuline. Des résultats récents montrent que le Système Nerveux Central (SNC) possède aussi des sensors au glucose agissant sur la glycémie, soumettant partiellement la néoglucogénèse à régulation."
Source iconographique et légendaire: Evan D. Rosen and Bruce M. Spiegelman - Nature 444, 847-853 (14 December 2006)
Brain=Cerveau
Diet=Alimentation
Intestine=Intestin
Glucose=Glucose
Liver=Foie
Fat=Tissu adipeux
Muscle=Muscle
Insulin=Insulin
Pancreas=Pancréas
Le maintien de l'homéostasie du glucose dans le sang est un processus complexe, dépendant de la sécrétion des hormones des ilôts du pancréas. La sécrétion hormonale est couplée à l'entrée du calcium dans les cellules des ilôts, résultat de l'activité électrique régénérative de ces cellules. Donc, les mécanismes ioniques soumettant l'entrée du calcium dans les cellules des ilôts à régulation sont cruciaux pour le maintien de l'homéostasie du glucose. Des études d'association sur le genome entier (GWAS) ont permis l'identification de polymorphismes nucléotidiques simples (SNPs), incluant cinq sous-unités de gènes, localisées dans les canaux ioniques, ou associées aux canaux ioniques; montrant ce faisant une association avec les pathologies humaines caractérisées notamment par des dysglycémies.

Cette revue de littérature met l'accent sur les polymorphismes et les mutations des gènes codant pour les canaux ioniques associés aux perturbations de l'homéostasie du glucose chez l'homme; discutant également de leur potentiel rôle de modulateur de la sécrétion des hormones des ilôts. Jerod Scott Denton and David Aaron Jacobson, in Trends in Endocrinology and Metabolism - 756, online 29 november 2011, in press

Source: http://www.sciencedirect.com/ / Traduction et adaptation: NZ   
Enregistrer un commentaire