Nombre total de pages vues

jeudi 5 janvier 2012

Administration de thérapies à dose standard et à dose élevée dans des cas d'épisodes courts de réactivation du HSV-2 génital: 3 essais croisés, randomisés et ouverts

Herpès labial, appelé aussi "bouton de fièvre". L'herpès est une maladie à formes multiples. L' Herpes Simplex Virus (HSV) est le virus qui provoque l'herpès. Particule infectieuse extrêmement petite, il se multiplie dans l'organisme où il demeure présent entre les poussées. Il en existe deux types:
- l'Herpès simplex virus de type 1 (HSV-1), principalement responsable de l'herpès labial
- l'Herpès simplex virus de type 2 (HSV-2), principalement responsable de l'herpès génital
Source iconographique et légendaire: faculté de médecine Saint Antoine http://herpes.epidemio.free.fr/definition.htm
L'excrétion du virus de l'herpès simplex de la peau et des muqueuses de type 2 (HSV-2), s'effectue le plus souvent en phases subcliniques courtes. Nous avons établi si une dose standard ou une dose élevée réduit la fréquence des excrétions virales.

Des sujets HSV-2 séropositifs et HIV séronégatifs ont été recrutés à l'Institut de Recherche en Virologie de l'Université de Washington (WA, USA). Nous avons mené séparément 3 études croisées, ouvertes, et complémentaires, comparant:
1. aucun traitement versus aciclovir 400 mg 2 fois par  jour (dose standard)
2. valaciclovir 500 mg par jour (dose standard) versus valaciclovir 800 mg 3 fois par jour (dose élevée).
Le calendrier d'administration des médicaments était établi par un générateur de nombres aléatoires. Les médicaments de l'étude étaient fournis en emballages scellés, tous identiques et numérotés. La durée des périodes d'administration des médicaments était de 4 à 7 semaines, séparées par une période de wash-out (sans médicament) d'une semaine. Les participants étaients soumis à 4 frottis génitaux par jour pour mesure de l'ADN HSV par PCR quantitative. Le personnel du laboratoire n'avait pas accès aux données cliniques. Le paramètre principal mesuré était la comparaison inter-individuelle du taux d'excrétion virale, dans chaque groupe de l'étude. Une analyse per protocol a été effectuée.

Des 113 patients randomisés, 90 étaient éligibles pour l'analyse sur la base des données de mesure du paramètre principal. Les participants ont collecté 23605 frottis, 1272 (5,4%) étaient HSV positifs. La fréquence d'excrétion du virus HSV était significativement plus élevée dans le groupe ne recevant aucun traitement (n=384; 18,1% de frottis) en comparaison de la fréquence mesurée dans le groupe aciclovir à dose standard (n=25; 1,2% de frottis). Une dose élevée d'aciclovir était associée à un fréquence moindre d'excrétion, par rapport à une dose standard d'aciclovir. (...).
La durée médiane de l'épisode d'excrétion virale était plus longue en absence de traitement par rapport à celle mesurée sous aciclovir (13h versus 7h; p=0,01) et sous traitement valaciclovir à dose standard par rapport au traitement valaciclovir sous dose élevée (13h versus 7h; p=0,03). La durée médiane d'épisode d'excrétion n'a pas montré de différence entre un traitement à dose standard de valaciclovir par rapport à un traitement à dose élevée d'aciclovir (8h versus 8h; p=0,23)(...).
80% des épisodes se sont produits sous forme d'épisodes subcliniques, dans tous les groupes. Sauf pour ce qui est des fréquences plus élevées de maux de tête observés sous dose élevée de valaciclovir (n=13, 30%) que sous d'autres régimes, tous les régimes étaient bien tolérés.

De courtes périodes de réactivation du HSV génital sont fréquentes, même sous dose élevée de thérapie anti-herpès; et contribuent probablement à la transmission permanente du HSV pendant la thérapie antivirale suppressive. Une thérapie antivirale plus efficace est nécessaire pour éliminer la tranmission du HSV. Dr Christine Johnston MD et al, in The Lancet, Early Online Publication, 5 January 2012

Source: http://www.thelancet.com/ / Traduction et adaptation: NZ
Enregistrer un commentaire