Nombre total de pages vues

vendredi 27 janvier 2012

Une technique pourrait servir de guide dans le traitement du cancer du poumon

Cancer bronchique non à petites cellules, vu par scanner - TEP. Copyright: Elsevier
Alors que la résection chirurgicale est une procédure importante dans le traitement du cancer bronchique non à petites cellules (CBNPC), il n'est actuellement pas possible de se prononcer sur sa récidive. Dans un article du Lancet (Early Online Publication, 27 January 2012 - http://www.thelancet.com/journals/lancet/article/PIIS0140-6736(11)61941-7/fulltext), Jablons et al décrivent l'utilisation d'une technique de biologie moléculaire permettant de mieux identifier les patients à risque élevé de récidive du CBNPC que l'évalutation de conventionnelle basée sur le stade d'évolution observé chez le patient. Ladite technique - qui fait l'analyse de 14 gènes de tissu tumoral - a été validée dans des essais cliniques chez des patients atteints de CBNPC aux Etats Unis et en Chine. Cette étude fait aussi l'objet d'une discussion sur un Podcast. The Lancet Online, en Une de page d'accueil, 27 janvier 2012

Source: www.thelancet.com / Traduction et adaptation: NZ
Enregistrer un commentaire