Nombre total de pages vues

mardi 3 avril 2012

Equilibre entre les mesures cliniques et environnementales prises en réponses aux maladies infectieuses

Démarré à Paris en 1984, le dépistage du saturnisme chez l'enfant est aujourd'hui encore centré sur la région francilienne (60% des enfants testés entre 1995 et 2002).
Source iconographique et légendaire: http://www.inserm.fr/thematiques/sante-publique/dossiers-d-information/saturnisme

Chine. Une petite fille est admise dans le dispensaire du village, présentant des symptômes d'intoxication au plomb. Un traitement lui est administré; et des recherches sont effectuées dans un périmètre défini autour de sa maison - mesure dite "environnementale", destinées à empêcher une éventuelle ré-exposition au plomb.

Couple de schistosomes. Le ver femelle adulte est plus long et plus mince que le  mâle, il est retenu en permanence dans le sillon ventral du mâle. La bilharziose (schistosomiase) est, après le paludisme, l'infection parasitaire la plus répandue dans le monde.
Source iconographique et légendaire:   http://www.inserm.fr/espace-journalistes/vers-un-vaccin-therapeutique-contre-les-bilharzioses   
Un petit garçon est admis dans le même dispensaire, présentant des symptômes de schistosomiase. Il est soigné et renvoyé à la maison; pour en être à nouveau infecté au sein de sa communauté contaminée. Les deux mesures mentionnées ci-dessus, en réponse à des risques chimiques et infectieux de l'environnement, avec des résultats contrastés, ne sont pas des cas isolés... (...) Justin V Remais PhD, Joseph NS Eisenberg PhD; in The Lancet, Early Online Publication, 3 april 2012

Source: www.thelancet.com / Traduction et adaptation: NZ
Enregistrer un commentaire