Pages vues le mois dernier

mercredi 25 avril 2012

Fabrication de cellules bêta à partir de tissus adultes

Comment rendre sa fonctionnalité à un pancréas endocrine défectueux: "La thérapie cellulaire consiste par exemple à effectuer une greffe de cellules à insuline obtenues ex vivo à partir de cellules souches pour pallier les défaillances de ces cellules bêta. La thérapie régénératrice consiste à stimuler in vivo les capacités de régénération de cellules bêta fonctionnelles." (...)
cf Raphael Scharfmann, directeur de l'équipe "Développement normal et pathologiques des organes endocrines" au Centre de recherche croissance et signalisation (Inserm U845).
Source: http://www.senat.fr/rap/r10-158/r10-15830.html
Le remplacement de cellules bêta représente une perspective attrayante en matière de traitement contre le diabète. Bien que beaucoup d'espoirs aient été placés dans l'utilisation de cellules souches pluripotentes humaines pour en faire des cellules productrices d'insuline, cette approche se heurte à des obstacles difficiles.

Des cellules provenant de tissus adultes, exprimant à la fois les phénotypes "cellule souche" et "cellule mature" offrent une alternative possible. 

La présente revue de littérature est un résumé des récents progrès réalisés dans deux stratégies menées sur ce type de cellules; à savoir expansion ex vivo de cellules bêta provenant d'îlots humains, et conversion de cellules non-bêta en cellules productrices d'insuline par reprogrammation nucléaire. Cette revue de littérature examine également les obstacles restant à franchir pour que ces stratégies mènent aux applications cliniques en matière de traitement du diabète humain. Shimon Efrat and Holger A. Russ, In Trends in Endocrinology and Metabolism - 791, online 24 April 2012, in press

Source: www.sciencedirect.com / Traduction et adaptation: NZ 
Enregistrer un commentaire