Nombre total de pages vues

lundi 16 avril 2012

Micro-ARNs et action oestrogénique

Les micro-ARNs (miARNs) sont des petits ARNs en "épingle à cheveux" partiellement double-brin, codés par le génome. Il en est maintenant décrit plus d'une centaine, chez la drosophile comme chez les vertébrés. (...) Au lieu de provoquer la dégradation de leurs ARN messagers (ARNms) cibles, les micro-ARNs agissent en inhibant leur traduction. Il est récemment apparu que les micro-ARNs sont impliqués dans  les cascades de régulation génétiques contrôlant le développement, la prolifération cellulaire ou l'apoptose.  Christophe Antoniewski, Institut Pasteur.
Source iconographique et légendaire: http://www.pasteur.fr/recherche/RAR/RAR2003/Ged.html
Les micro-ARNs (miARNs) sont des ARNs courts, non codants, qui s'apparient généralement avec la région 3' non traduite des ARN messagers; causant ainsi des inhibitions de traduction et/ou la dégradation des ARNms. L'oestradiol (E2) et d'autres ligands des récepteurs aux oestrogènes suppriment ou stimulent l'expression des miARNs dans les cellules cancéreuses mammaires humaines, des cellules endométriales, de la glande mammaire de rat et de l'utérus de souris; et soumettent à régulation l'expression post-translationnelle des protéines.

L'expression aberrante des miARNs est impliquée dans les cancers du sein et de l'endomètre oestrogène-dépendants, et plusieurs miARNs soumettent à régulation négative les récepteurs alpha aux oestrogènes (ERalpha).

Le rôle de l'expression de miARNs contrôlée par les oestrogènes, les gènes cibles des ces miARNs, et le rôle des miARNs dans la santé et la maladie sont des domaines de recherche "chauds" qui apporteront des connaissances nouvelles des mécanismes moléculaires des actions des oestrogènes. Carolyn M. Klinge, in Trends in Endocrinology and Metabolism - 788, online 11 April 2012, in press

Source: www.sciencedirect.com / Traduction et adaptation: NZ 
Enregistrer un commentaire