Nombre total de pages vues

jeudi 31 mai 2012

Administration de zinc comme traitement palliatif à des nourrissons atteints d'une affection bactérienne grave probable: étude randomisée en double-aveugle, contrôlée par placebo

Nourrisson atteint de coliques. Source: http://www.bebeguide.com/reconnaitre-comprendre-et-soulager-les-coliques-du-nourrisson/
Les infections bactériennes graves sont une cause majeure de décès chez les très jeunes enfants, dans les pays en voie de développement. Des traitements peu coûteux et accessibles, administrés en complément aux traitements antibiotiques standards, pourraient diminuer la mortalité infantile. Nous avons mesuré les effets de l'administration de zinc en complément au traitement antibiotique standard, chez des nourrissons atteints d'infection bactérienne grave probable.

Dans cet essai randomisé en double-aveugle, et contrôlé par placebo, nous avons recruté des nourrissons âgés de 7 à 120 jours, avec infection bactérienne grave probable, dans trois hôpitaux de New Delhi (Inde), entre le 6 juillet 2005 et le 3 décembre 2008. Nous avons réparti les nourrissons au hasard en blocs permutés de six (6) à l'aide de séquences générées par ordinateur, en les stratifiant selon leur état nutritionnel (malnutrition) et la présence-absence de diarrhées au recrutement; pour recevoir soit 10 mg de zinc soit le placebo chaque jour, en complément de leur traitement antibiotique. Le paramètre principal mesuré était l'échec du traitement; défini par a. la nécessité de changer l'antibiotique dans le 7 jours suivant la randomisation ou b. la nécessité de soins intensifs ou c. par le décès dans les 21 jours. Ni les participants ni les investigateurs n'avaient accès au tableau de randomisation. Toutes les analyses ont été effectuées sur population en intention de traiter. (...).

700 nourrissons ont été recrutés et répartis de manière aléatoire pour recevoir le zinc (352) ou le placebo (348). 332 nourrissons ayant reçu le zinc, et 323 nourrissons ayant reçu le placebo ont pu être intégrés dans l'analyse d'évaluation de l'échec au traitement.
Un nombre significativement plus bas d'échec aux traitements a été observé dans le groupe zinc (34 [10%]), comparé au groupe placebo (55 [17%]); réduction du risque relatif: 40%; avec Intervalle de Confiance à 95% (IC 95%) = 10-60; p=0,0113; réduction du risque absolu: 6,8%; 1,5-12,0; p=0,0111).
Le traitement de 15 (IC 95% 8 à 67) nourrissons avec le zinc s'est vu efficace dans la prévention de l'échec au traitement. Dix nourrissons recevant du zinc sont décédés, en comparaison des 17 décès du groupe de nourrissons recevant le placebo (risque relatif: 0,57; 0,27-1,23; p=0.15).

Le zinc pourrait être donné comme traitement complémentaire pour la diminution des échecs aux traitements, chez les nourrissons atteints d'infections bactériennes graves probables. Prof Shinjini Bhatnagar PhD et al, in The Lancet, Early Online Publication, 31 May 2012

Financement: Département de Biotechnologie, Gouvernement Indien; Commission Européenne; Fondation Meltzer; Conseil Norvégien de la Recherche

Source: www.thelancet.com / Traduction et adaptation: NZ