Nombre total de pages vues

lundi 4 juin 2012

La voie de signalisation Hippo et la biologie de ses cellules souches

"Les cellules souches ont le potentiel de produire n'importe que type cellulaire".
Source iconographique et légendaire:  http://www.diabete.unige.ch/poste10.php
L'activité des cellules souches fluctue au cours de la vie d'un organisme animal, afin de maintenir des conditions d'homéostasie dans tous les tissus. Au fur et à mesure du développement, les organes doivent se remodeler et se régénérer, en réponse à des demandes environnementales et physiologiques. Récemment, la voie de signalisation ultra-conservée "Hippo", découverte chez Drosophila melanogaster, s'est vue attribuer un rôle de régulateur - clef de la croissance des organes, chez de nombreuses espèces. 

Une altération de la régulation est associée à des phénotypes animaux à croissance excessive, et à une survenue de cancer augmentée dans différents tissus. De plus, des données nouvelles suggèrent que la voie de signalisation "Hippo" exerce un contrôle sur le volume des tissus par une régulation directe du maintien et de la prolifération des cellules souches.

Ces résultats fournissent un modèle attractif de communication utilisant la voie de signalisation "Hippo" pour indiquer les besoins physiologiques pour la croissance des tissus issus de groupes de cellules souches tissu-spécifiques. Dans cette revue de littérature, nous résumons les données actuelles et en gestation, liant signalisation Hippo et fonction des cellules souches. Azucerra Ramos, Fernando C Camarog, in Trends in Cell Biology - 875, online 31 May 2012, in press

Source: www.sciencedirect.com / Traduction et adaptation: NZ
Enregistrer un commentaire