Nombre total de pages vues

mercredi 22 août 2012

Prévalence de la tuberculose, du virus de l'hépatite C et du HIV chez les sans-abri: revue systématique et méta-analyse

France: Paris compte 5000 sans-abri, concentrés au Nord et à l'Est (Le Figaro Online, 21 novembre 2011).
Source:  http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2011/11/21/01016-20111121ARTFIG00760-paris-compte-5000-sans-abri-concentres-au-nord-et-a-l-est.php
100 millions de personnes sont sans-abri; les taux de mortalité et de morbidité sont élevés dans cette population. L'impact des maladies infectieuses sur ces indésirables dénouements de vie reste peu connu. Les estimations précises des données relatives à ces questions sont importantes pour les politiques publiques de planification et de développement des services sanitaires sur mesure, destinés aux sans - abri. Notre but était de mesurer la prévalence de la tuberculose, et des virus de l'hépatite C et HIV chez les sans - abri.

Nous avons recherché dans les bases de données biomédicales "Pubmed", "Embase", "Cumulative Index to Nursing" et "Allied Health Literature", toutes les études publiées sur la prévalence de la tuberculose, et des virus de l'hépatite C et du HIV chez les sans-abri. Nous avons aussi recherché les données bibliographiques, passé en revue les listes de référence, et échangé de la correspondance avec les auteurs. Nous avons exploré les sources potentielles d'hétérogénéité dans les estimations en analyse de méta-régression et calculé les taux de prévalence des paramètres mentionnés, afin de comparer les estimations mesurées chez les sans - abri en comparaison de la population générale. 

Nous avons identifié 43 études éligibles, totalisant une population de 63 812 sans - abri (59 736 personnes sans - abri ont été prises en compte, après retrait des échantillons indépendants se recoupant). 
Les prévalences s'échelonnaient de 0,2% à 7,7% pour la tuberculose, de 3,9% à 36,2% pour le virus de l'hépatite C, et de 0,3% à 21,1% pour les infections HIV (test de Cochran - Khi carré significatif à p<0,0001) (...). Les taux de prévalence s'échelonnaient de 34 à 452 pour la tuberculose, de 4 à 70 pour les infections avec virus de l'hépatite C et de 1 à 77 pour les infections HIV. La prévalence de la tuberculose était plus élevée dans les études sur lesquelles de diagnostic était établi par radiographie que dans celles où d'autres méthodes de diagnostic étaient appliquées; et dans les pays à prévalence plus élevée de la maladie dans la population générale que dans les pays à prévalence plus faible de la tuberculose dans la population générale. La prévalence des infections à HIV était plus faible dans les études récentes que dans les études plus anciennes, et était plus élevée aux USA que dans le reste du Monde.

L'hétérogénéité des estimations de prévalence pour la tuberculose, le virus de l'hépatite C et le HIV met en lumière le besoin de nouvelles études locales permettant de rendre compte du développement des Services de Santé destinés aux sans - abri. Le rôle des actions effectuées sur des populations cibles pour la réduction des risques de maladies infectieuses, de mortalité prématurée ou autres issues défavorables, nécessite également d'autres études. Les directives pour la détection et le traitement des maladies infectieuses chez les sans - abri pourraient nécessiter des mises à jour. Ulla Beijer PhD et al, in The Lancet Infectious Diseases, Early Online Publication 20 August 2012, in press

Financement: Fondation Wellcome

Source: www.thelancet.com / Traduction et adaptation: NZ