Nombre total de pages vues

vendredi 31 août 2012

Rôle du citrate de clomifène et de la metformine pour l'infertilité dans le SOPK

Eléments du mécanisme physiopathologique du syndrome des ovaires polykystiques. in Journal de Gynécologie Obstétrique et Biologie de la Reproduction Volume 36, Issue 5, Septembre 2007, 423-446
Source:  http://www.sciencedirect.com/science/article/pii/S0368231507001676
Bien que fréquemment utilisés, il existe une incertitude à propos de l'efficacité et des effets indésirables dus à la metformine et au citrate de clomifène (CC) concernant l'infertilité dans le syndrome des ovaires polykystiques (SOPK). Une revue systématique des meilleures évidences disponibles suggèrent qu'à la fois le CC et la metformine sont meilleurs que le placebo pour l'augmentation des scores d'ovulation et de grossesse, mais le CC est plus efficace encore que la metformine pour ce qui est des taux d'ovulation, de grossesse et du nombre de naissances viables chez les patients atteints de SOPK avec un indice de masse corporelle (IMC) >30. Une combinaison de CC et de metformine produit de meilleurs effets que soit la metformine, soit le CC pris seuls, selon l'IMC et la sensibilité du patient au CC. Cette revue systématique produit des messages clé dans le guidage des cliniciens et du public sur l'utilisation de ces interventions dans différents sous-groupes de femmes atteintes de SOPK. Marie L. Misso et al, in Trends in Endocrinology and Metabolism - 823, online 30 August 2012, in press

Source: www.sciencedirect.com / Traduction et adaptation: NZ