Nombre total de pages vues

jeudi 6 septembre 2012

Durée des actes en réanimation et survie après arrêt cardiaque à l'hôpital: étude observationnelle

Articulation des différents systèmes de données en réanimation.  Timsit et al, in Réanimation Volume 15, Issue 4 , August 2006, Pages 313 - 319
Source:  http://www.sciencedirect.com/science/article/pii/S1624069306000740
Au cours des arrêts cardiaques survenant à l'hôpital, la durée des tentatives de réanimation (actes) à effectuer reste inconnue. Nous avons étudié si la durée des actes de réanimation varie entre les hôpitaux; et si les patients dans les hôpitaux, subissant des actes de réanimation de plus longue durée montrent des taux de survie plus élevés que les patients subissant des actes de réanimation plus courts.

Entre 2000 et 2008, nous avons identifié 64 339 patients atteints d'arrêt cardiaque dans 435 hôpitaux aux USA, et pris en charge selon les directives consignées dans le Registre des Directives en Réanimation. (Get With the Guidelines - Resuscitation registry dans le texte). Pour chaque hôpital, nous avons calculé la durée médiane de l'acte de réanimation avant la cessation des efforts de réanimation chez les non - survivants; comme mesure de la ligne globale adoptée par une structure hospitalière donnée en matière de durée des actes de tentative de réanimation. Nous avons utilisé des modèles de régression multiniveaux pour l'évaluation de l'association entre la durée des tentatives de réanimation et les taux de survie, ajustés en fonction du risque. Les paramètres principaux mesurés étaient la survie immédiate avec retour spontané de la circulation pendant l'arrêt cardiaque et le taux de survie au congé hospitalier.

31 198 (48,5%) des 64 339 patients ont retrouvé une circulation spontanée et 9 912 (15,4%) étaient en vie au congé hospitalier. Pour les patients ayant retrouvé une circulation spontanée, la durée médiane de l'acte de réanimation était de 12 minutes (IQR 6-21) en comparaison des 20 minutes (IQR 14-30) pour les non - survivants. En comparaison des patients à l'hôpital situés dans le quartile correspondant aux tentatives d'actes de réanimation les plus courts chez les non - survivants (16 minutes [IQR 15-17]), les patients à l'hôpital situés dans le quartile correspondant aux tentatives d'actes de réanimation les plus longs (25 minutes [IQR 25-28]) montraient une probabilité plus élevée de retour de la circulation spontanée (p<0.0001) et à la survie au congé hospitalier (p<0.021).

La durée de l'acte de réanimation varie selon les hôpitaux. Bien que nous ne puissions déclarer une valeur optimale pour ce qui est de la durée à prescrire pour les actes en réanimation sur la base des données observationnelles, nos résultats suggèrent que des efforts soutenus dans l'augmentation systématique de la durée de l'acte de réanimation pourrait augmenter la survie dans cette population à risque. Zachary D Goldberger MD et al, in The Lancet, Early Online Publication, 5 September 2012, in press

Source: www.thelancet.com / Traduction et adaptation: NZ