Nombre total de pages vues

vendredi 7 septembre 2012

Quand le monde devient "trop réel": une explication bayésienne de la perception autistique

L'enfant enfermé: l'autisme. L'ocytocine, hormone produite par la neurohypophyse, administrée à des autistes, permettrait d'améliorer considérablement leur comportement social.
Source:  http://www.ra-sante.com/autisme-decouverte-nouvelle-hormone.html
L'expérience sensorielle est influencée à la fois par l'information sensorielle entrant et la connaissance préalable du monde, concept récemment formalisé sous la dénomination "théorie bayésienne de la décision". Nous proposons que des modèles bayésiens peuvent s'appliquer à l'autisme - un trouble neurocomportemental caractérisé par des sensations et perceptions atypiques - en mettant l'accent sur les différences pour ce qui est des mécanismes de perception. Nous suggérons plus spécifiquement que les modèles probabilistes bayésiens, pondérés par des connaissances préalables réduites (Hypo-Sachant)*, peuvent expliquer cette perception unique dont les personnes autistes font l'expérience, menant à une perception plus précise du monde, non influencée par des expériences préalables.
Dans cette perspective, nous considérons comment les Hypo-Sachants pourraient expliquer les caractéristiques clefs de l'autisme - une large palette d'anomalies sensorielles et sociales - outre les différences phénoménologiques dans la perception autistique. Elizabeth Pellicano and David Burr, in Trends in Cognitive Sciences - 1125, online 6 September 2012, in press

* Hypo-Sachant pour Hypo-Prior dans le texte: traduction libre

Source: www.sciencedirect.com / Traduction et adaptation: NZ