Nombre total de pages vues

lundi 15 octobre 2012

Perfusion normothermique de poumons de donneurs pour conservation et étude par le Système de Soins Pulmonaires avant transplantation bilatérale : étude pilote de 12 patients

La transplantation est une thérapie éprouvée pour les patients souffrant d'une maladie avancée des poumons et en particulier pour les personnes atteintes par la mucoviscidose. (...). La qualité du suivi après opération est déterminante pour les chances de succès à long terme. Les résultats obtenus par les centres de transplantation expérimentés sont excellents à l'heure actuelle.
Source iconographique et légendaire: http://www.cfch.ch/fr/mucoviscidose/traitement/transplantation_pulmonaire.html

Le flux de froid et la conservation au froid est la technique de préservation standard des poumons de donneurs avant transplantation. Plusieurs groupes de recherche ont étudié la perfusion normothermique de poumons de donneurs, mais aucun des dispositifs étudiés n’était mobile. Nous rapportons ici la première expérience menée sur le dispositif médical transportable de conservation d’organe adapté au poumon – « Organ Care System (OCS) Lung device » conçu pour la conservation, l’étude et le transport de poumons provenant de donneurs.

Entre le 15 février et le 1er juillet 2011, 12 patients ont été transplantés dans 2 CHU pourvus d’unités de transplantation, situés à Hanovre (Allemagne) et à Madrid (Espagne). Les poumons ont été perfusés avec une solution dextran à basse concentration en potassium, explantés, et immédiatement connectés à l’OCS – poumon, perfusés avec de la solution de Steen supplémentée en globules rouges concentrés. Nous avons étudié les caractéristiques propres au donneur et au receveur, relevé les paramètres vitaux du poumon à transplanter ;  mesuré les scores de dysfonction du greffon à t=0, t=24h, t=48h et t=72h ; le temps de ventilation mécanique après la chirurgie ; la durée du séjour en soins intensifs à l’hôpital ; les gaz du sang, ainsi que la survie des greffons et des patients.

Huit donneurs étaient des femmes et quatre étaient des hommes (âge moyen : 44,5 ans - de 14 ans à 72 ans). Sept participants étaient des femmes et cinq étaient des hommes (âge moyen : 50,0 ans – de 31 ans à 59 ans). Le ratio [pression partielle en oxygène (PaO2) avant prélèvement / concentration fractionnaire en oxygène dans l’air inspiré (FlO2)] était de 463,9 (Déviation Standard : 91,4). Le ratio final [PaO2 / FlO2] mesuré à l’aide de l’OCS poumon était de 471,58 (127,9). La différence entre ces ratios n’était pas significative (p=0,72). Tous les greffons et tous les patients ont survécu à 30 jours, tous les patients se sont rétablis, et ont pu quitter l’hôpital.

Les poumons peuvent être conservés en toute sécurité à l’aide du système OCS  - poumon, il en résulte un parfait usage pour transplantation dans notre série de patients à haut-risque. En novembre 2011, nous avons commencé le recrutement de patients pour une étude prospective, randomisée, multicentrique (INSPIRE) afin de comparer la conservation par le système OCS poumon versus le stockage standard au froid. Dr Gregor Warnecke MD, in The Lancet, Early Online Publication, 10 October 2012, in press

Financement: TransMedics et Ministère fédéral de l’Éducation et de la Recherche d’Allemagne

Source : The Lancet Online / Traduction et adaptation : NZ