Nombre total de pages vues

lundi 29 octobre 2012

Solutions sociétales aux origines des maladies coronariennes chez les enfants

Observation d'adipocytes au microscope en fluorescence au laboratoire du département "Métabolisme et obésité"de l'unité Inserm 858, CHU Rangueil, Toulouse. L'obésité est en effet une pathologie du tissu adipeux.. © Inserm, P. Latron
Source iconographique et légendaire: 
http://www.inserm.fr/thematiques/sante-publique/dossiers-d-information/obesite

L’obésité chez les enfants et ses risques associés conduisent à des altérations et pathologies cardiovasculaires, avec pour conséquences une lourde charge pour la société. L’obésité chez les enfants est souvent fonction du milieu socioéconomique dont ils sont issus. Les interventions effectuées sur des populations avec pour but la prévention – contrairement au traitement – sont vraisemblablement plus efficaces pour diminuer la prévalence de l’obésité infantile. Les réformes apportées aux programmes d’aide sociale peuvent apporter des solutions pour barrer la route de l’obésité infantile et de ses conséquences, au niveau national comme au niveau régional. Heater Doss et al, in Trends in Endocrinology and Metabolism, Online 26 October 2012, in press

Source: Science Direct / Traduction et adaptation: NZ