Nombre total de pages vues

mardi 5 mars 2013

La recherche d’un traitement contre le VIH: combattre l’infection latente

Evènements non classant sida: complications associées au VIH et aux traitements antirétroviraux. In Revue des Maladies Respiratoires Volume 29, Issue 6, June 2012, Pages 785-792
Source iconographique et légendaire: http://www.sciencedirect.com/science/article/pii/S0761842512001283

Les stratégies d’élimination d’une infection au VIH persistante, malgré les traitements actuels, et avec le potentiel de guérir cette infection au VIH ; sont d’un grand intérêt. Un patient semble avoir guéri d’une infection au VIH après avoir reçu une transplantation de moelle osseuse composée de cellules résistantes au virus ; cette stratégie n’est toutefois pas  applicable au plus grand nombre de personnes infectées. Plusieurs essais cliniques sont en cours, dans lesquels les médicaments sont utilisés comme activateurs des cellules porteuses du virus latent. Dans une récente étude, les investigateurs ont montré que l’activation d’une infection latente au VIH chez des patients sous thérapie antirétrovirale pourrait être obtenue avec une dose unique de vorinostat, agent anticancéreux breveté inhibiteur de l’histone désacétylase. Bien que ces études ne conduisent pas encore à la guérison en tant que telle, de telles études fournissent des éléments d’ouverture vers de nouvelles avenues dans le domaine de la recherche de nouveaux traitements. Des études cliniques, aux protocoles de plus longue durée d’administration des médicaments, avec des agents de substitution, avec des approches différentes de combinaison de médicaments, de la thérapie génique, et des approches de modulation du système immunitaire sont en cours. Prof Stephen J Kent MD, in The Lancet Infectious Diseases, Early Online Publication, 5 March 2013

Source: The Lancet Online / Traduction et adaptation: NZ