Nombre total de pages vues

mardi 30 avril 2013

Le potentiel thérapeutique d’IGF-1 dans la réparation du tissu musculaire squelettique

Source: http://www.univ-montp1.fr/content/view/full/29850

La perte de masse musculaire squelettique, du fait du vieillissement, de la dégénérescence des neurones moteurs, du cancer, d’une insuffisance cardiaque, d’une ischémie, est un état pour lequel il n’existe aucun traitement efficace à l’heure actuelle. L’Insulin-Like Growth Factor 1 (IGF-1) joue un rôle important dans l’entretien et la réparation musculaire. Des études précliniques ont montré qu’IGF-1 est impliqué dans la prise de masse et de force musculaires par réduction de la dégénérescence ; en inhibant les processus inflammatoires excessifs et prolongés du fait de lésions déterminées par des toxines, et en stimulant la potentielle prolifération de cellules satellites. Cependant, les essais cliniques menés jusqu’à présent n’ont pas été couronnés de succès, les méthodes d’administration demeurant inefficaces. Un meilleur choix des isoformes ou des peptides utilisés, de même que le développement de techniques appropriées d’administration des produits peuvent résoudre ce problème. Ici, nous discutons des derniers développements dans le domaine, avec un accent particulier mis sur les approches thérapeutiques nouvelles. Yao-Hua Song et al, in Trends in Endocrinology and Metabolism – 877, online 27 April 2013, in press

Source: Science Direct / Traduction et adaptation: NZ