Nombre total de pages vues

jeudi 25 juillet 2013

Imagerie du récepteur au glucagon-like peptide-1 pour la localisation des insulinomes : étude d’imagerie multicentrique et prospective

Résumé de la transdifférenciation des cellules alpha chez les souris mutantes. Les données indiquent que l'invalidation du gène Nem1 spécifique des cellules alpha pancréatiques conduit tout d'abord à un prolifération accrue de ce cellules. Puis, par des mécanismes inconnus (en 2010), ces cellules alpha se transdifférencient en cellules sécrétant l'insuline, aboutissant au développement des insulinomes. (Copyright Inserm, CX Zhang)
Source iconographique et légendaire: http://www.inserm.fr/espace-journalistes/cancer-et-diabete-une-decouverte-deux-pistes-de-recherche
Les insulinomes de petite taille et bénins sont difficiles à localiser, rendant difficile la planification pour intervention chirurgicale. Notre but était d’étudier le taux de détection des insulinomes à l’aide de la tomographie par émission monophotonique (TEMP) et de la tomodensitométrie (TDM) combinées (TEMP/TDM), avec un radiotraceur à captation avide par le récepteur au glucagon-like peptide-1 ; et de comparer les taux de détection avec ceux obtenus par examens TDM/IRM classiques.

Dans notre étude prospective d’imagerie, nous avons recruté des adultes âgés de 25 à 81 ans dans des centres situés en Allemagne, Suisse et Royaume – Uni. Les patients éligibles étaient atteints d’hypoglycémie hyperinsulinique endogène cliniquement et biochimiquement confirmées ; ils n’avaient en outre aucune pathologie métastatique décelable par imagerie. L’imagerie TDM/IRM a été effectuée dans des centres de référence, selon des protocoles standards. Dans trois centres tertiaires de médecine nucléaire, nous avons utilisé des images planes du corps entier et la technique TEMP/TDM au niveau de l’abdomen jusqu’à 168 h après l’injection de 111In-[Lys40(Ahx-DTPA-111In)NH2]-extendin-4 (111In-DTPA-extendin-4)* pour identifier les insulinomes. Les patients ayant donné leur consentement ont alors subi une chirurgie et les résultats d’imagerie ont été confirmés par histologie.

Nous avons recruté 30 patients entre le 1er octobre 2008 et le 31 décembre 2011. Tous les patients ont subi l’imagerie à l’111In-DTPA-extendin-4, 25 patients ont subi la chirurgie (avec analyse histologique), 27 patients ont été soumis à l’examen TDM/IRM. L’examen TEMP/TDM à l’111In-DTPA-extendin-4 a permis la correcte détection de 19 insulinomes et de quatre lésions positives supplémentaires (deux hyperplasies cellulaires des îlots et deux lésions non – caractérisées ; avec pour résultat global une valeur prédictive de 83% (Intervalle de Confiance – IC – 95% 62-94). Un vrai négatif (hyperplasie des cellules des îlots) et un faux négatif (insulinome malin) ont été identifiés chez des patients différents par examen TEMP/TDM 111In-DTPA-extendin-4. Sept patients (23%) ont été acheminés en chirurgie du fait de la seule imagerie obtenue avec le traceur 111In-DTPA-extendin-4. Pour 23 patients évaluables, l’examen TEMP/TDM 111In-DTPA-extendin-4 a montré une meilleure sensibilité (95% [IC 95% 74-100]) que l’examen d’imagerie TDM/IRM(47% [27-68] ; p=0,011).

L’examen TEMP/TDM 111In-DTPA-extendin-4 représente une stratégie fiable d’examen de deuxième ligne chez des patients montrant des résultats négatifs d’imagerie initiale effectuée à l’aide de la technique classique TDM/IRM. Prof Emamuel Christ MD et al, in The Lancet Diabetes & Endocrinology, Early Online Publication, 25 July 2013

*In = élément Indium du tableau périodique (note du traducteur)

Financement: Oncosuisse, Fonds National Suisse de la Recherche Scientifique, Ministère de la Santé du Royaume - Uni

Source : The Lancet Online / Traduction et adaptation : NZ