Nombre total de pages vues

vendredi 19 juillet 2013

L’AMPK est-elle médiatrice des effets métaboliques des médicaments à base de salicylate ?

Rôle de la protéine kinase activée par l’AMP (AMPK) dans le contrôle de l’équilibre énergétique au niveau du corps entier. L’activation de l’AMPK dans beaucoup de tissus bloque les processus consommant de l’ATP et stimule les processus cataboliques générant de l’ATP. Quelques effets métaboliques clés sont indiqués. Les hormones adipocytaires leptine et adipoectine, de même que l’exercice, activent l’AMPK au niveau du muscle squelettique, en stimulant l’oxydation des acides gras. L’axe hypothalamo-sympathique du système nerveux est impliqué dans l’activation de l’AMPK par la leptine dans le muscle squelettique. L’adiponectine active également l’AMPK du foie, en augmentant l’oxydation des acides gras et en réduisant la gluconéogénèse. C’est ce que l’on observe dans les adipocytes, où les voies de signalisation biologique descendantes n’ont pas été étudiées (2005). La résistine inhibe l’AMPK dans le foie. L’AMPK inhibe la sécrétion d’insuline à partir des cellules β-pancréatiques. *L’insuline inhibe l’activation de l’AMPK du cœur ischémique et de l’hypothalamus, alors qu’elle n’a aucun effet sur l’AMPK au niveau du muscle squelettique ou des adipocytes. Dans l’hypothalamus, l’activité AMPK joue un rôle dans la régulation de la prise alimentaire et le poids corporel. In Cell Metabolism Volume 1, Issue 1, January 2005, Pages 15 - 25
Source iconographique et légendaire: 
http://www.sciencedirect.com/science/article/pii/S1550413104000099
Les salicylates font partie des composés médicamenteux les plus anciens parmi ceux connus à ce jour ; ils ont été largement utilisés pour diminuer la fièvre, la douleur et l’inflammation. Les principaux salicylates d’administration per os sont l’aspirine et la salsalate, tous deux rapidement métabolisés en salicylate in vivo. Du fait de son groupe acétyle, l’aspirine inhibe de manière irréversible les cyclo-oxygénases, et, de ce fait, l’agrégation plaquettaire ; alors que la salsalate a été utilisée pour le traitement de maladies inflammatoires comme la polyarthrite rhumatoïde. Il a été récemment suggéré que les salicylates pouvaient avoir des effets bénéfiques des salicylates dans certains cas de diabète de type 2  et de cancers. Cela a conduit à un intérêt renouvelé de mieux comprendre comment ces molécules simples peuvent produire des effets aussi divers que variés. Ici, nous discutons l’idée selon laquelle la protéine kinase activée par l’AMP (AMPK) pourrait jouer le rôle de médiateur des effets des médicaments à base de salicylate, par la modulation du métabolisme cellulaire. Gregory R. Steinberg, Madhumita Dandapani and D. Grahame Hardie, in Trends in Endocrinology and Metabolism – 894, online 19 July 2013, in press

Source: Science Direct / Traduction et adaptation: NZ