Nombre total de pages vues

mercredi 28 août 2013

Dynamique du pool de lipides du muscle squelettique

Gouttelettes lipidiques. (Cellules adipocytaires).
Source iconographique: http://www.inserm.fr/tout-en-images/nutrition-obesite-et-diabete
Les triacylglycérols intramyocellulaires (IMTG) apparaissent comme une source importante d’énergie pendant la contraction musculaire; ils sont augmentés en réponse à l’exercice, sans effets physiologiques néfastes. Paradoxalement, des niveaux élevés d’IMTG chez des sujets obèses et diabétiques de type 2 ont été associés à une résistance à l’insuline, mettant ainsi l’accent sur l’importance des pools d’IMTG en physiologie et pathologie. Deux visions distinctes, suggérant que la dynamique des IMTGs sont déterminants pour l’oxydation des lipides du muscle squelettique; et qu’une altération de la dynamique des IMTGs induit l’accumulation d’intermédiaires lipotoxiques comme les diacylglycérols et les céramides, qui interfèrent avec les mécanismes de signalisation de l’insuline. Ainsi, le décryptage des facteurs contrôlant la dynamique des IMTG est primordiale. Ici, nous discutons la littérature récente parue dans le domaine, décrivant la régulation des pools d’IMTG, avec un accent particulier mis sur les lipases et les protéines associées aux gouttelettes lipidiques.  Pierre – Marie Badin, Dominique Langin et Cédric Moro, in Trends in Endocrinology and Metabolism – 901, online 26 August 2013, in press

Source: Science Direct / Traduction et adaptation: NZ