Nombre total de pages vues

vendredi 11 octobre 2013

Indications structurelles relatives à l’initiation de la transcription par la RNA polymérase II

L’initiation de la transcription sur un promoteur humain implique plusieurs facteurs de transcription, connus sous les noms de TFIIA, TFIIB, TFIID, TFIIE, TFIIF, TFIIH et TFIIJ en plus de la RNA polymérase II elle-même.
Au centre de ce mécanisme initial, il y a l’association de TBP, la sous-unité reconnaissant le DNA du facteur TFIID, avec la boîte TATA du promoteur. L’adjonction successive de TFIIB et de RAP30, petite sous-unité de TFIIF, sont ensuite nécessaires pour la fixation de la polymérase et déterminent à la fois le brin transcrit et le sens de la transcription. A ce complexe DNA-TFIID-TFIIB-RAP30-polymérase II, s’ajoutent encore successivement la grand sous-unité de TFIIF (RAP74), TFIIE et TFIIH. Alors la transcription peut commencer si les ribonucléosides substrats sont présents.
Le complexe d’initiation de la transcription recouvre une séquence d’environ 100 nucléotides du brin antisens du DNA. TFIIH provoque l’ouverture et le déroulement partiel de la double hélice à cet endroit.
La transcription commence à environ 22 nucléotides de la boîte TATA en direction opposée à celle des éléments GC-CAAT et se poursuit en remontant le brin antisens en direction de son extrémité 5’.
La formation de ce complexe est activée ou inhibée par les facteurs trans-régulateurs liés aux séquences cis-régulatrices du même promoteur.
La régulation de la transcription est l’une des étapes les plus importantes dans le contrôle de l’identité, de la croissance, de la différentiation et du développement cellulaires. Beaucoup de voies de signalisation contrôlant ces processus ciblent les mécanismes fondamentaux à la base de la transcription ; qui, pour ce qui est des gènes codant pour des protéines, sont représentés par la l’ARN polymérase II (Pol II) et les facteurs généraux de transcription (GTFs). De nouvelles études sur la structure, les mécanismes d’assemblage de base et des modes d’interaction avec les complexes promoteurs et activateurs de l’ADN fournissent des éclairages très importants sur les étapes précoces des processus d’initiation, de liaison au niveau du génome entier, et sur la conservation des mécanismes concernant les Pols nucléaires et archéales. Ici, nous passons en revue les récents développements par la dissection de l’architecture du la machinerie Pol II de base, en nous concentrant sur les étapes précoces et soumises à régulation de l’initiation de la transcription. Sebastian Grünberg et Steven Hahn, dans Trends in Biochemical Sciences – 1018, publication en ligne en avant – première, 11 octobre 2013

Source : Science Direct / Traduction et adaptation : NZ