Nombre total de pages vues

vendredi 24 janvier 2014

Infarctus du myocarde aigu : comparaison de la survie à court terme à partir des registres nationaux de devenir des patients en Suède et au Royaume – Uni

Artère avec endoprothèse ou "stent". La mise en place d'un ressort appelé "stent" permet de maintenir l'artère coronaire ouverte dans le cas d'un infarctus du myocarde.
Source iconographique et légendaire: http://www.inserm.fr/thematiques/circulation-metabolisme-nutrition/dossiers-d-information/l-infarctus-du-myocarde
La recherche internationale dans le domaine de l’infarctus du myocarde manque de données comparatives des systèmes de santé de monde, sur le plan global. Nous avons étudié les évolutions dans le temps des soins et du devenir des patients en Suède et au Royaume – Uni.

Nous avons utilisé les données extraites des registres nationaux des patients successivement enregistrés entre 2004 et 2010 de tous les hôpitaux assurant des soins en cas de syndrome coronarien aigu, basés en Suède et au Royaume – Uni. Le critère principal d’évaluation était la mortalité toutes causes confondues 30 jours après admission. Nous avons comparé l’efficacité des traitements par standardisation indirecte case-mix. (…).

Nous avons étudié les données de 119 786 patients en Suède et 391 077 au Royaume  - Uni. La mortalité sur 30 jours était de 7.6% (Intervalle de Confiance -IC- 7.4-7.7) en Suède et 10.5% (10.4-10.6) au Royaume – Uni. La mortalité était plus élevée au Royaume – Uni, au niveau des sous-groupes pertinents définis par les niveaux de concentration en troponine, le sus-décalage du segment ST, l’âge, le sexe, le pouls, la pression artérielle systolique, la présence ou absence de diabète, le tabagisme. En Suède, on a observé des interventions coronariennes percutanées primaires plus précoces et plus fréquentes qu’au Royaume – Uni (59% versus 22%) ; de même qu’une plus fréquente utilisation de β-bloquants au départ de l’hôpital (89% versus 78%). Après standardisation case-mix, le taux de mortalité sur 30 jours pour Royaume – Uni versus Suède était de 1.37 (IC 95% 1.30-1.45), ce qui correspond à 11 263 (IC 95% 9620 – 12 827) morts supplémentaires, mais ce nombre s’est vu baisser au cours du temps (de 1.47, IC 95% 1.38-1.58 en 2004 à 1.20, 1.12-1.29 en 2010 ; p=0.01).

Nous avons trouvé d’importantes différences sur le plan clinique pour ce qui est des soins et de devenir des patients atteints d’infartctus du myocarde aigu. Des recherches visant à comparer les données au niveau international pourraient aider à améliorer les systèmes de santé et la prévention en terme de mortalité. Sheng-Chia Chung PhD et al, dans The Lancet, publication en ligne en avant – première, 23 janvier 2014

Financement : Seventh Framework Programme for Research, National Institute of Health Research, Wellcome Trust (UK), Swedish Association of Local Authorities and Regions, Swedish Heart-Lung Foundation.

Source: The Lancet Online / Traduction et adaptation: NZ
Enregistrer un commentaire