Nombre total de pages vues

lundi 8 décembre 2014

#microRNA Fonctions biologiques des microRNAs : leçons tirées d’études in vivo

Les micro-ARN (ou miARN) sont de courts acides ribonucléiques (ARNsimple-brin propres aux cellules eucaryotes. Ils possèdent en moyenne 22 nucléotides (en général de 21 à 24), soit beaucoup moins que les autres ARN. Ci-dessus, structure secondaire d'un précusrseur d'une séquence micro-ARN chez le chou commun (Brassica Oleracea), modélisée par le programme MFOLD.
Source iconographique et légendaire: http://fr.wikipedia.org/wiki/Micro-ARN

Malgré leur existence comme classe à part entière de molécules régulatrices, évaluer l’importance des microRNAs reste un défi. Les études portant sur les fonctions des microRNAs par la surexpression ou la réduction au silence de microRNAs spécifiques ont permis de recueillir des données qui sont souvent à l’opposé de celles recueillies sur des modèles de perte de fonction. De plus, les études d’inactivation suggèrent qu’un bon nombre de microRNAs qui sont conservés peuvent être utilisés pour le développement ou la viabilité des organismes dans le règne animal. Dans cet article de synthèse, nous discutons ces observations dans le contexte de la biologie des microRNAs et passons en revue les évidences indiquant la médiation de la régulation des mécanismes assurant la robustesse biologique. Joana A. Vidigal et Andrea Ventura, dans Trends in Cell Biology – 1 104, publication en ligne en avant – première, 4 décembre 2014


Source : Science Direct / Traduction et adaptation : NZ