Nombre total de pages vues

vendredi 27 mars 2015

#trendsinendocrinologyandmetabolism #AMPK #musclesquelettique Rôles étendus pour l’AMPK dans la plasticité du muscle squelettiq

La motricité: histologie du muscle squelettique et contraction musculaire.
Source iconographique et légendaire: www2.ac-lyon.fr
Le muscle squelettique possède une remarquable plasticité et répond aux défis environnementaux et physiologiques qui se présentent en changeant son phénotype en termes de dimension, composition, et propriétés métaboliques. Les fibres musculaires s’adaptent rapidement aux changement drastiques en demande énergétique pendant l’exercice, par le truchement d’un réglage fin de l’équilibre entre les processus cataboliques et anaboliques. L’un des capteurs les plus importants pour ce qui est de la demande énergétique dans le muscle en mouvement est la protéine kinase activée par l’AMP (AMPK). De récentes avancées ont mis en lumière le rôle de AMPK, à la fois comme gardien d’accès multitâches et comme régulateur d’énergie dans le muscle squelettique. Ici, nous résumons les récentes découvertes relatives à la fonction AMPK dans l’adaptation du muscle squelettique à la contraction et mettons l’accent sur son rôle dans la régulation du métabolisme énergétique et le contrôle de la régénération musculaire après la survenue de lésions. Rémi Mounier et al, dans Trends in Endocrinology and Metabolism, publication en ligne en avant – première, 26 mars 2015

Source : Science Direct / Traduction et adaptation : NZ