Nombre total de pages vues

lundi 25 janvier 2016

#Cell #cancer #malignité #immunosurveillance #celluleslymphoïdesinnées #cellulesTinnéeslike Immunosurveillance du cancer par cellules immunocompétentes lymphoïdes innées et cellules immunocompétentes T innées-like résidant en permanence dans les tissus

La transformation cellulaire déclenche un mécanisme d’immunosurveillance du cancer impliquant des lymphocytes résidants dérivés de lignées TCRαβ et TCRγδ innées.
Healthy Tissue = Tissu Sain
Transformed Tissue = Tissu Transformé
La malignité peur être supprimée par le système immunitaire selon un processus dénommé immunosurveillance. Cependant, l’étendue de cette immunosurveillance dans les cancers spontanés, ainsi que la composition respective des différents types cellulaires en résidence permanente dans les tissus qui la confère restent obscurs. Ici, nous montrons que la transformation cellulaire déclenche une réponse des lymphocytes résidant dans les tissus dans les modèles de cancers murins induits par des oncogènes. Des lymphocytes cytotoxiques non-circulants, dérivés des lignées cellulaires caractérisées par des récepteurs cellules T (TCR)αβ et (TCR)γδ, se développent dans des tumeurs précoces. Avec pour caractéristique des expressions élevées de NK1.1, CD49a, et CD103, ces cellules partagent une signature d’expression génique distincte de celle des cellules conventionnelles NK et T, ainsi que de celle des cellules NKT invariants. La génération de ces lymphocytes dépend de la cytokine IL-15, mais pas du facteur de transcription Nfil3 qui est requis pour la différenciation des cellules NK infiltrant les tumeurs, de la déficience en IL-15, mais pas de la déficience en Nfil3, qui a pour résultat une croissance tumorale accélérée. Ces découvertes révèlent l’existence d’un mécanisme d’immunosurveillance suscité par les tumeurs, impliquant des cellules lymphoïdes innées non conventionnelles de type - 1 - like et des cellules T innées de type 1 - like. Saïda Dadi et al, dans Cell, publication en ligne en avant-première, 21 janvier 2016

Source iconographique, légendaire et rédactionnelle : Science Direct / Traduction et adaptation : NZ