Nombre total de pages vues

mardi 3 mai 2016

#Cell #anémiedefranconi #inflammasome #autophagie #mitophagie #virophagie Fonction des protéines de l’anémie de Franconi dans la mitophagie et l’immunité

Les gènes des voies de signalisation propres de l’anémie de Franconi jouent un rôle dans la réparation de l’ADN génomique, et les mutations des gènes FA sont associés à une altération fonctionnelle de la moëlle osseuse et au cancer. Ici, nous montrons que les gènes FA (incluant BRCA1l FANCS et BRCA2l FRANCD1) sont requis pour autophagie sélective, qui supprime l’activation ROS-dépendante des inflammasomes mitochondriaux.  La perte de fonction d’autophagie sélective médiée par FA pourrait contribuer à la pathophysiologie des maladies associées au gène FA.
Les gènes des voies de signalisation de l’anémie de Franconi (FA) sont d’importants suppresseurs tumoraux dont la fonction la mieux caractérisée est la réparation de l’ADN nucléaire endommagé. Ici, nous décrivons le rôle essentiel des gènes FA dans deux formes d’autophagie sélective. La délétion génétique de Fancc bloque la clairance autophagique des virus (virophagie) et augmente la vulnérabilité à l’encéphalite virale létale. La protéine caractérisant le groupe de complémentation C de l’anémie de Franconi (FANCC) intéragit avec Parkin, qui est requise in vitro et in vivo pour la clairance des mitochondries endommagées, et décroît la production d’espèces réactives d’oxygène mitochondrial et l’activation des inflammasomes. La fonction de mitophagie (clairance des mitochondries défectueuses) de la FANCC est génétiquement distincte de son rôle dans la réparation de l’ADN génomique endommagé.  De plus, des gènes additionnels de la voie de signalisation FA, incluant FANCA, FANCF, FANCL, FANCD2, BRCA1, et BRCA2, sont requis pour la mitophagie. Ainsi, les membres de la voie de signalisation FA représente une classe inédite de gènes d’autophagie possédant une fonction immunitaire et des d’opérateur d’homéostasie des organelles cellulaires. Ces résultats ont des implications dans la compréhension de la pathogénèse de FA et des cancers associés aux mutations des gènes FA. Rhea Sumpter Jr. et al, dans Cell, publication en ligne en avant-première, 28 avril 2016

Source iconographique, légendaire et rédactionnelle : Science Direct / Traduction et adaptation : NZ

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire