Nombre total de pages vues

lundi 27 février 2017

#trendsinendocrinologyandmetabolism #adipocytes #mTORC1 #mTORC2 #rapamycine Les rôles complexes des cibles fonctionnelles de la rapamycine dans les adipocytes et au - delà

Structures respectives des domaines des complexes mTOR 1 et 2 et de leurs sous - unités respectives (à gauche).
Représentation graphique des structures mTORC1 et mTORC2 sous forme de dimères (à droite).
(...) 
Un tissu adipeux sain et essentiel à un bon fonctionnement du métabolisme. Cette donnée est provient de ce que l’on connaît de l’épidémie d’obésité, avec sa myriade de comorbidités associées à un excès de tissu adipeux incluant diabète de type 2, maladie cardiovasculaire et cancer. 
La lipodystrophie est une cause de résistance à l’insuline, amplifiant l’importance d’une proportion appropriée de tissu adipeux dans l’organisme. Dans les cellules, la cible fonctionnelle des complexes mTOR 1 et 2  (mTORC1 et mTORC2 respectivement) lient les signalisations nutritionnelle et hormonale avec le métabolisme, et de récentes études apportent un nouvel éclairage sur les rôles des adipocytes in vivo. Dans cette revue de littérature, nous discutons des connaissances nouvelles concernant le mode de convergence des nouveaux mécanismes permettant de maintenir un tissu adipeux sain, et discutons des mystères de la signalisation mTOR restant à décrypter, pour ce qui est notamment du complexe mTORC2, le moins connu. Peter L. Lee, et al, dans Trends in Endocrinology and Metabolism, publication en ligne en avant-première, 22 février 2017

Source iconographique, légendaire et rédactionnelle: Science Direct / Traduction et adaptation : NZ 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire