Nombre total de pages vues

vendredi 30 juin 2017

#trendsinecologyandevolution #éthologieanimale #conservation #faune La théorie des réseaux sociaux animaliers peut aider à la conservation de la conservation de la faune

Methods for data collection = Méthodes de recueil de données
Capture / sampling of individuals = Capture / échantillonnage des individus
Observations at fixed locations = Observations à des emplacements fixes
Focal or group observations = Observation focalisée ou observation d'ensemble
Automatic tracking / recording at fixed locations = Suivi automatique / enregistrements à des emplacements fixes
Manual spatial tracking = Suivi spatial manuel
Automatic tracking / sensing / recording = Suivi automatique / détection / enregistrement
Connection measures = Plans des connexions
Using/sharing a specific location = Utilisant / partageant un emplacement spécifique
Using a specific location simultaneously = Utilisant un emplacement spécifique simultanément
Group membership = Appartenance à un groupe
Spatial proximity = Proximité spatiale
Behavioral interaction = Interaction comportementale
Méthode d'études des réseaux sociaux animaliers à l'état sauvage
Beaucoup d’animaux s’associent avec d’autres individus, selon leurs préférences. Cette structure sociale peut influencer la manière dont les populations répondent aux changements d’environnement, faisant de l’analyse des réseaux une technique prometteuse de compréhension, de prédiction et potentiellement de manipulation de la dynamique de population. Des statistiques de réseau variées peuvent être en corrélation avec les composantes physiques individuelles et les processus clé inhérents aux populations ; toujours est-il que ni le rôle logique, ni la théorie formelle du réseautage social chez les animaux n’ont été correctement formulés jusqu’à présent. 
Nous soulignons à quel point la compréhension des relations directes et indirectes entre les animaux peut être appliquée de manière profitable par les gestionnaires des espèces sauvages et des défenseurs de l’environnement. Ce faisant, notre but est de stimuler le développement et l’implémentation d’outils pratiques pour la conservation et la gestion de la faune et d’inspirer de nouvelles recherches comportementales dans ce domaine. Lysanne Snidjers, et al, dans Trends in Ecology & Evolution, publication en ligne en avant-première, 22 juin 2017


Source iconographique, légendaire et rédactionnelle : Science Direct / Traduction et adaptation : NZ  

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire