Nombre total de pages vues

mardi 13 février 2018

#Cell #cellulesNK #cancer #cDC1 Les cellules NK stimulent le recrutement de cDC1 pour intégration dans le microenvironnement tumoral assurant le contrôle immunitaire du cancer

Immune Control = Contrôle Immunitaire
Immune escape = Echappement immunitaire
NK cells = Cellules NK
COX-deficient tumor = Tumeur non productrice de PGE2
COX-sufficient tumor
Tumeur non productrice de PGE2
Les cellules dendritiques conventionnelles de type 1 (cDC1) sont cruciales à l’immunité antitumorale, et leur abondance au sein des tumeurs est associée à la réjection médiée par l’immunité et le succès de l’immunothérapie. Ici, nous montrons que l’accumulation de cDC1 dans les tumeurs de souris dépend fréquemment des cellules natural killer (NK) qui produisent les chimioattractants CCL5 et XCL1 par les cellules cDC1. De la même façon, chez l’homme, les transcrits intratumoraux CCL5, XCL1, et XCL2 sont en étroite corrélation avec les signatures géniques des deux types cellulaires NK et cDC1 et sont associés avec la survie globale des patients. Notamment, la production tumorale de prostaglandine E2 (PGE2) conduit à l’évasion immunitaire de l’axe cellulaire NK-cDC1, en partie par l’altération de la viabilité des cellules NK et par la production de chimiokines, de même que par la régulation négative de l’expression du récepteur aux chimiokines des cellules cDC1. Nos résultats révèlent l’existence d’un point de contrôle cellulaire et moléculaire pour ce qui est du recrutement des cellules 1cDC intratumorales ciblées par PGE2 dérivé des tumeurs en échappement immunitaire ; point de contrôle qui pourrait être exploité pour la thérapie du cancer. Jan P. Böttcher, et al, dans Cell, publication en ligne en avant-première, 8 février 2018

Source iconographique, légendaire et rédactionnelle : Science Direct / Traduction et adaptation : NZ