Nombre total de pages vues

mardi 6 février 2018

#Cell #macaque #clonage Clonage de singes macaques par transfert des noyaux de cellules somatiques

Clonage de Singes Macaques.
Culture of fetal fibroblasts = Culture de fibroblastes feotaux
Fetal fibroblast = Fibroblaste foetal
Kdm4d mRNA injection = Injection d'ARNm Kdm4d
Enucleated oocyte = Oocyte énucléé
Embryo transfer = Transfert d'embryon
Surrogate = Singe Porteur
Cloned monkey = Singe cloné
La génération de primates non-humains génétiquement uniformes peut aider à établir des modèles animaux pour la biologie des primates et la recherche biomédicale. Dans cette étude, nous avons cloné des singes cynomolgus (Macaca fascicularis) par transfert de cellules somatiques (SCNT). Nous avons trouvé que l’injection d’ARNm Kdm4d H3K9me3 déméthylase et traitement avec l’inhibiteur de l’histone désacétylase trichostatine A au stade une cellule suivant le SCNT améliorait fortement le développement des blastocystes et le taux de grossesse des embryons SCNT chez les singes porteurs. Pour les SCNT utilisant les fibroblastes fœtaux de singe, 6 grossesses ont été confirmées chez 21 singes porteurs qui ont abouti à la mise au monde de 2 bébés sains. Pour les SCNT utilisant des cellules du cumulus provenant de singes adultes, 22 grossesses ont été confirmées chez 42 porteurs, qui ont abouti à la mise au monde de 2 bébés dont la vie a été écourtée. Dans les deux cas, des analyses génétiques ont confirmé que l’ADN nucléaire et l’ADN mitochondrial de la progéniture était originaire du noyau de la cellule donneuse et de l’oocyte du singe donneur, respectivement. Ainsi, le clonage des singes macaques par SCNT est faisable en utilisant des fibroblastes fœtaux. Zhen Liu, et al, dans Cell, disponible en ligne depuis le 1er février 2018

Source iconographique, légendaire et rédactionnelle : Science direct / Traduction et adaptation : NZ