vendredi 10 avril 2020

#trendsinecologyandevolution #animauxvolantsfossiles Vertébrés Fossiles Volants : Potentiel pour une Technologie du Vol Bioinspirée

Exemple de Trois Morphologies Alaires Principales liées au Vol chez les Vertébrés

(A) Dessin schématique d’une aile d’oiseau, de chauve-souris et de ptérosaure montrant une homologie osseuse et les contours de leurs ailes respectives. (…) (B) Fossiles de vertébrés capables de réaliser un vol propulsé. De gauche à droite (B) Archaeopteryx (envergure : environ 50 cm), l’espèce éteinte de chauve-souris Palaeochiropteryx (envergure : environ 30 cm), et le petit ptérosaure Aerodactylus (envergure : environ 50 cm). Abréviations : f, plumes ; lw, aile gauche ; m, membrane ; rw, aile droite ; sk, crâne.   

Le vol animal est important, sur le plan écologique ; il possède un long historique sur le plan évolutif. Il a évolué indépendamment dans les différentes classes d’animaux. Le vol propulsé a évolué seulement trois fois chez les vertébrés ; ce qui fait de lui un événement rare. De récentes découvertes fossiles ont fourni des données clé sur les vertébrés fossiles volants et de cruciaux éclairages pour ce qui est de l’évolution et des différents arrangements des organes permettant le vol animal. 
En combinaison avec de nouvelles méthodologies, ces découvertes ont ouvert la voie à une potentielle expansion des concepts biomimétiques et biologiques dans le domaine des taxons fossiles. Ici, nous passons en revue les avancées de la littérature scientifique la plus récente ; s’agissant des performances de vol chez les vertébrés fossiles. Ensuite, nous faisons la synthèse des éléments clé pour fournir un aperçu de cas où des animaux volants fossiles pourraient fournir des éclairages nouveaux en sciences appliquées. Elizabeth Martin-Siverstone, et al, dans Trends in Ecology and Evolution, publication en ligne en avant-première, 9 avril 2020

Source iconographique, légendaire et rédactionnelle : Science Direct / Traduction et adaptation : NZ

Aucun commentaire: