Nombre total de pages vues

jeudi 20 janvier 2011

Modèle polygénique (20 gènes) dans la stadification ganglionnaire du cancer de la vessie: développement et évalutation potentielle

La cystectomie radicale reste le traitement de choix des cancers de la vessie. Source: http://www.websurg.com/
La chimiothérapie néoadjuvante avant cystectomie apporte un bénéfice de survie en cas de cancer de la vessie; mais ce protocole n'a pas encore été largement adopté à ce jour (...) et nous ne pouvons prédire quels sont les patients qui en bénéficieront dans le futur. Comme le facteur prédictif de récidive après cystectomie est la présence de ganglions positifs à la pathologie, notre but était de mettre en place des techniques permettant de définir à quel stade les patients doivent être sélectionnés pour chimiothérapie néoadjuvante.

Nous avons développé un modèle d'expression génique (GEM) permettant de prédire le status pathologique gangionnaire grâce à l'analyse de tissus de tumeur primaire; à partir de 3 cohortes indépendantes de patients, aux ganglions cliniquement négatifs. A partir d'un échantillon de transcrits détectés par hybridation sur puce à ADN (...); nous avons analysé à la fois l'expression génique (GEM) et les seuils permettant d'identifier les patients avec risque accru d'atteinte ganglionnaire (sur 2 cohortes distinctes). Nous avons ensuite analysé l'expression génique (GEM) et les seuils permettant de prédire les patients porteurs de ganglions positifs à la maladie (cohorte d'essai de phase 3). Un total de 341 patients ont été évalués sur les 2 analyses mentionnées. (...)

En conclusion, la sélection des patients pour chimiothérapie néoadjuvante sur la base du risque d'atteinte ganglionnaire permet d'identifier les patients candidats à la cystectomie. Steven Christopher Smith et al, The Lancet Oncology, Early Online Publication, 20 January 2011

Source: http://www.thelancet.com/ / Traduction et adaptation: NZ
Enregistrer un commentaire