Nombre total de pages vues

mercredi 9 mars 2011

Acide ascorbique et amyotrophie péronière de type 1A (CMT-TRIAAL et CAT-TRAUK)

Acide ascorbique. Source: http://www.meilleurduchef.com/
L'acide ascorbique permet de freiner l'évolution des neuropathies chez la souris transgénique surexprimant la protéine 22 myélinique périphérique (PMP 22), un modèle d'amyotrophie péronière de type 1A (CMT1A), pathologie affectant la duplication de la protéine PMP 22. Cependant, 3 essais d'une durée de 1 an chacun n'ont pas montré d'effet bénéfique chez les humains. Nous avons procédé à un essai multricentrique de 2 ans, afin de tester l'efficacité et la tolérance de l'acide ascorbique chez des patients atteints de CMT1A. Des patients adultes (de 18 ans à 70 ans), porteurs du diagnostic de CMT1 patente, ont été enrolés dans 9 centres en Italie et au Royaume - Uni puis divisés en 2 groupes (1:1) de manière aléatoire. Les patients recevaient 1.5 g d'acide ascorbique per os par jour versus placebo pendant 24 mois. (...).

277 patients on été enrolés au départ (...); le traitement a bien été toléré: 241 patients ont participé à l'étude jusqu'à son terme. (...).

L'acide ascorbique n'a eu aucun effet bénéfique significatif sur les neuropathies, comparé au placebo après 2 ans de traitement; montrant qu'aucune évidence ne permet d'indiquer l'acide ascorbique comme traitement de base chez des adultes atteints de CMT1A. Dr Davide Pareyson MD, in The Lancet Neurology, Early Online Publication, 9 March 2011.

Source: http://www.thelancet.com/ / Traduction et adaptation: NZ