Nombre total de pages vues

vendredi 13 mai 2011

Administration d'agents antinéoplasiques chez des patients cancéreux atteints du sida (HIV)

Sarcome de Kaposi chez une patiente atteinte de Sida. Source:www.femmesida.veille.inist.fr 
Les traitements à activité antirétrovirale élevée (HAART) a réduit la morbidité et la mortalité liées aux complications chez les patients atteints du sida (HIV). Cependant, la prévalence des cancers définissant le sida et des cancers non-définissant le sida a augmenté. Dans cette revue de littérature, nous discutons de la gestion des pharmacothérapies HAART en relation avec les chimiothérapies cytotoxiques ou  antinéoplasiques ciblées. Nous passons en revue les intéractions pharmacologiques qui peuvent survenir entre les thérapies antirétrovirales et antinéoplasiques, et nous examinons comment combiner les agents antirétroviraux et antinéoplasiques chez les patients porteurs du HIV sous thérapie HAART. Dr Michelle Rudek et al, in The Lancet Oncology, Early Online Publication, 13 May 2011.

Source: www.thelancet.com / Traduction et adaptation: NZ