Nombre total de pages vues

mercredi 21 septembre 2011

Chimiothérapie CHOP avec ou sans rituximab chez des patients jeunes atteints d'un lymphome diffus à grandes cellules B à bon pronostic: résultats d'une étude ouverte randomisée sur 6 années du groupe Essai International MabThera (MInt Group)

Le Rituximab est un anticorps thérapeutique, qui se lie à la molécule CD 20 à la surface des cellules B, les rendant inactives (Communiqué Roche, 8 décembre 2009). Source: www.roche.com/.../med-cor-2009-12-08.htm
L'étude MInT était la première à montrer une amélioration sur 3 années des résultats de l'addition de rituximab à une chimiothérapie CHOP (cyclophosphamide, doxorubicine, vincristine et prednisone) chez des patients jeunes atteints d'un lymphome diffus à grandes cellules B à bon pronostic. Un suivi plus long était toutefois nécessaire pour mesurer les effets à long terme de ce traitement.

Dans l'étude ouverte randomisée MInT, des patients de 18 pays (âgés entre 18 et 60 ans avec au plus un facteur de risque selon l'Index de Pronostic International [IPI] ajusté par rapport à l'âge, avec une pathologie avérée aux stades II - IV ou stade I avancé) ont été répartis de manière aléatoire pour recevoir 6 cycles de chimiothérapie CHOP avec ou sans rituximab. (...). La randomisation a été effectuée par ordinateur, à l'aide d'un logiciel spécifique. (...). Le paramètre principal d'efficacité mesuré était le taux de survie sans évènement à 6 ans. (...).

La population en intention de traiter s'élevait à 410 patients recevant la seule chimiothérapie et 413 patients recevant la chimiothérapie + le rituximab. Après un suivi d'une durée médiane de 72 mois (étendue: de 0,09 à 119 mois), le taux de survie à 6 ans était de 55,8% chez des patients ayant reçu la seule chimiothérapie (étendue: 50,4 - 60,9%; pour un intervalle de confiance à 95%); et 74,3% (69,3 - 78,6; 98 évènements) pour les patients ayant reçu la chimiothérapie + le rituximab (différence entre les groupes = 18,5%; étendue: 11,5 - 25,4; significative avec p<0,0001). (...).

Le rituximab, ajouté à 6 cycles de chimiothérapie CHOP a amélioré de manière significative les résultats chez des patients atteints d'un lymphome diffus à grandes cellules B à bon pronostic (...). Prof Michaël Pfreundschuh MD et al, in The Lancet Oncology, Early Online Publication, 21 September 2011.

Source: http://www.thelancet.com/ / Traduction et adaptation: NZ