Nombre total de pages vues

lundi 30 janvier 2012

Association de la différence de mesure de pression artérielle systolique entre les 2 bras avec maladie cardiovasculaire et mortalité: revue systématique et méta - analyse

Mr Emile Spengler mesurant la pression artérielle de Mr Charles Laubry (1918).
Source: http://medactivfrance.blogspot.com/2010/04/comment-choisir-un-bon-tensiometre.html
Les différences de mesure de pression artérielle systolique (PAS) de 10 mm Hg ou plus, ou de 15 mm Hg ou plus entre les 2 bras, ont été associées à une pathologie vasculaire périphérique et liées à la présence d'une sténose de la veine sous - clavière. Nous avons mené des investigations sur l'existence d'une association entre ces différences de mesure et les pathologies vasculaires cérébrales ou périphériques et le taux de mortalité.

Nous avons recherché dans les bases de données Medline, Embase, Cumulative Index to Nursing and Allied Literature - CINAHL - (banque de données consacrée aux sciences infirmières et aux disciplines paramédicales), Cochrane et Medline In-process; des études publiées avant juillet 2011, montrant des différences de PAS entre les 2 bras, avec des données sur l'occurrence de sténose de la veine sous clavière, de maladie vasculaire périphérique ou cérébrale ou des données relatives à la survie. Nous avons réalisé, à l'aide de modèles à effets aléatoires, des méta - analyses pour mesurer les effets combinés d'associations entre les différences de PAS entre les 2 bras et des conclusions qui en résultent.

Nous avons identifié 28 études éligibles pour notre revue de littérature; 20 d'entre elles ont été incluses dans nos méta - analyses. Dans cinq études invasives effectuées à l'aide de techniques d'angiographie, la différence moyenne de PAS entre les 2 bras était de 36,9 mm Hg dans le cas de sténoses de la veine sous - clavière avérées (+ de 50% d'occlusion); une différence de PAS de 10 mm Hg ou plus étant étroitement associée à une sténose de la veine sous - clavière (risque relatif [RR]=8.8 [...]). Dans les études non - invasives, les données mutualisées ont montré qu'une différence de 15 mm Hg ou plus était associée à une pathologie vasculaire périphérique (neuf cohortes, RR=2,5 [...]); une maladie cardiovasculaire pré - existante (cinq cohortes; RR=1,6 [...]); et une augmentation de la mortalité cardiovasculaire (quatre cohortes; Hazard Ratio [HR]=1.7 [...]) et une mortalité toutes causes confondues avec un HR=1,6 [...]. Une différence de 10 mm Hg ou plus était associée avec une maladie vasculaire périphérique (cinq études, RR=2,4 [...]).

Une différence de PAS de 10 mm Hg ou plus; ou de 15 mm Hg ou plus entre les 2 bras pourrait aider à identifier les patients nécessitant une évaluation plus approfondie. Une différence de 15 mm Hg ou plus pourrait être un indicateur fiable de risques augmentés de pathologie vasculaire et de mort. Dr Christopher E Clark FRCP et al, in The Lancet, Early Online Publication, 30 January 2012

Source: http://www.thelancet.com/ / Traduction et adpatation: NZ
Enregistrer un commentaire