Pages vues le mois dernier

vendredi 13 janvier 2012

Oxystérols comme régulateurs non-génomiques de l'homéostasie du cholestérol



L'oxygénation du cholestérol primaire est médiée par différentes espèces de cytochromes P450, ou non-enzymatiquement stimulée par la présence d'oxygène réactif. L'oxygénation du cholestérol en 25-hydroxycholestérol est catalysée par la 25-hydroxylase, une ferroprotéine non-hémique. Les oxystérols les plus importants présents dans la circulation sanguine chez l'homme sont soulignés. In J.Clin.Invest. 2002; 110 (6): 725-730. Source: www.jci.org/articles/view/16388/figure/1

La régulation serrée du cholestérol cellulaire et plasmatique est cruciale au fonctionnement cellulaire approprié; du fait qu'un excès de cholestérol libre est toxique pour les cellules et associé au développement de l'athérosclérose et des maladies cardiaques. L'homéostasie du cholestérol est soumise à régulation par des dérivés du cholestérol oxygénés par réaction enzymatique, appelés oxystérols. 

Bien que les effets des oxystérols sur les voies de signalisation transcriptionnelle soient bien décrits, les mécanismes non transcriptionnels par lesquels les oxystérols exercent leur aigüe modulation sur les niveaux de cholestérol cellulaire sont moins bien connus. Nous présentons des évidences émergentes qui suggèrent que les propriétés des oxystérols au niveau de la biophysique des membranes sous - tendent, de fait, leur fonction de régulateurs aigus du cholestérol; et discutons du contrôle des taux de cholestérol en situation physiologique et en situation pathophysiologique. Agata Bielska et al, in Trends in Endocrinology and Metabolism - 768, online 11 January 2012, in press

Source: http://www.sciencedirect.com/ / Traduction et adaptation: NZ
Enregistrer un commentaire