Pages vues le mois dernier

vendredi 3 février 2012

Données de mortalité due à la malaria entre 1980 et 2010: analyse systématique

Elevage et surveillance de moustiques Anophèles dans une insecterie, pour études sur le paludisme (malaria). Les femelles sont vectrices du parasite Plasmodium de la malaria. La malaria est la maladie parasitaire la plus répandue dans le monde.
Source:   http://www.inserm.fr/thematiques/microbiologie-et-maladies-infectieuses/dossiers-d-information/paludisme
Les efforts renouvelés au cours de la précédente décennie, au niveau mondial et national, dans le combat contre la malaria, était mus par d'ambitieux objectifs. Notre but était de fournir une évalutation précise des niveaux et tendances en matière de mortalité due à la malaria; afin de mieux cerner les besoins pour de futures actions.

Nous avons collecté de manière systématique, les données disponibles relatives à la mortalité due à la malaria pour la période 1980 - 2010, en corrigeant les biais dûs aux erreurs de classification. Nous avons développé une série de modèles prédictifs, incluant des modèles d'ensembles, afin d'estimer la mortalité stochastique par malaria; par âge, sexe, pays et année. Nous avons utilisé des indicateurs-clés de mortalité par malaria comme la prévalence du parasite Plasmodium falciparum, la résistance aux traitements antimalariques de première intention, ainsi que le contrôle du vecteur. Nous avons évalué la validité prédictive des facteurs de risque pour le choix du modèle final.

La mortalité globale due à la malaria est passée de 995000 (intervalle d'incertitude stochastique à 95%: 711000 - 1412000) en 1980 à un pic de 1817000 (1430000 - 2366000) en 2004, pour redescendre à 1238000 (929000 - 1685000) en 2010. En Afrique, les décès par malaria ont augmenté: de 493000 (290000 - 747000) en 1980 à 1613000 (1243000  - 2145000) en 2004, pour diminuer ensuite d'environ 30% pour s'établir à 1133000 (848000 - 1591000) en 2010. 
Les décès par malaria ont décru régulièrement dans le monde, Afrique mise à part: de 502000 (322000 - 833000) en 1980 à 104000 (45000 - 191000) en 2010.
Nous avons estimé que plus de décès sont survenus chez des personnes âgées de 5 ans et plus que ce qu'indiquaient les estimations publiées dans de précédentes études: 435000 (307000 - 658000) décès en Afrique et 89000 (33000 - 177000) dans le monde, Afrique excepté, en 2010.

Nos résultats indiquent que le fardeau que représente la mortalité due à la malaria est plus important précédemment estimé, et plus particulièrement chez les adultes. Il y a une baisse rapide de la mortalité en Afrique, grâce notamment à l'élargissement des actions de contrôle soutenues par les donateurs internationaux. Le soutien apporté par les donateurs doit cependant être amplifié pour que soient réalisés les objectifs d'éradication de la malaria et autres objectifs de santé et de développement au sens large. Prof Christopher JL Murray MD et al, in The Lancet, Vol 379 (9814) 413-431, 4 February 2012.

Financement: Bill & Melinda Gates Foundation

Source: http://www.thelancet.com/ / Traduction et adaptation: NZ
Enregistrer un commentaire