Nombre total de pages vues

mardi 14 février 2012

Prédiction des plans de division et d'orientation cellulaires

Différenciation des cellules neuronales: découverte de l'importance d'une protéine régulatrice de la division cellulaire. Sur le schéma du haut, les cellules souches normales se divisent normalement dans le plan du neuroépithélium (en gris), et les cellules filles restent au sein du neuroépithélium. Seules les cellules différenciées sont localisées dans la zone  du manteau (en blanc). Sur le schéma du bas,  en l'absence de protéine LGN (nom dû à la répétition du motif Leucine-Glycine-Asparagine), l'axe de division devient aléatoire, et l'une des deux cellules souches "filles" issues de cette division quitte le neuroépithélium. Les cellules noires illustrent, de gauche à droite, trois étapes successives de la division d'une cellule souche (avant, pendant, et après séparation des cellules filles). Source: http://www2.cnrs.fr/breves/60.htm 
La prédiction des comportements cellulaires est en enjeu majeur en biologie cellulaire et en biologie de développement. Depuis la fin du 19ème siècle, des règles empiriques permettent de prédire la position et l'orientation des plans de clivages mitotiques chez les cellules animales ou végétales. Ici, nous passons en revue l'historique des règles relatives à l'orientation des plans de division, et évoquons les études expérimentales récentes qui affinent ces règles et qui fournissent des éclairages sur les mécanismes permettant de prédire la division cellulaire. Nous discutons également pourquoi certaines règles s'appliquent préférablement à un certains types de cellules et certains contextes de développement; et des moyens de les intégrer dans la prédiction du positionnement de la division cellulaire dans les tissus. Nicolas Minc et Matthieu Piel, in Trends in Cellular Biology - 855, online 7 February 2012, in press

Source: http://www.sciencedirect.com/ / Traduction et adaptation: NZ
Enregistrer un commentaire