Nombre total de pages vues

vendredi 30 novembre 2012

Cachexie cancéreuse: inflammation maligne, cytokines tumorales et chaos métabolique

Les maladies chroniques partagent UN risque: celui de la CACHEXIE. VO2: Consommation Maximale d'Oxygène; CRP: C-reactive protein; IL6: Interleukine 6; Hb: hémoglobine. In Nutrition Clinique et Métabolisme, Volume 6, Issue 3, September 2012, Pages 138-142
Source: http://www.sciencedirect.com/science/article/pii/S0985056212000556


La cachexie provoque des effets désastreux sur la survie et la qualité de vie pour beaucoup de patients atteints par le cancer. Une meilleure compréhension des mécanismes sous – tendant les altérations métaboliques complexes spécifiques à la cachexie associée à des options thérapeutiques efficaces, amélioreront la prise en charge du catabolisme tissulaire caractéristique des patients cancéreux. L’acuité de perception de la cachexie cancéreuse, en constante amélioration du fait de la meilleure connaissance des effets des cytokines produites par les tumeurs sur la régulation intégrée de l’homéostasie énergétique dans différents organes; permet d’identifier, ce connaissant, des options thérapeutiques nouvelles. Cependant, le ciblage des cytokines tumorales requière une connaissance exhaustive des fonctions des organes concernés, en situation physiologique saine comme en situation pathophysiologique; plus spécialement la compréhension du dialogue entre la signalisation propre à l’inflammation et la dysrégulation métabolique. De récentes avancées, mettant en lumière un surprenant parallèle entre obésité et cachexie cancéreuse, offrent des perspectives nouvelles sur ces deux syndromes en apparence opposés. Marisa Tsoli and Graham Robertson, in Trends in Endocrinology and Metabolism – 842, online 29 November 2012, in press

Source: Science Direct / Traduction et adaptation: NZ