Nombre total de pages vues

mercredi 12 décembre 2012

Liens entre hypercholestérolémie, hématopoïèse, et athérosclérose

Effets anti-inflammatoires et anti-athérogènes de l'adiponectine dans l'athérosclérose et place des cellules spumeuses dans ce mécanisme. L'adiponectine inhibe l'adhésion des monocytes et l'expression des molécules d'adhésion induites par le TNFα, empêche la transformation des macrophages en cellules spumeuses et diminue l'expression du TNFα par les macrophages matures ainsi que la prolifération et la migration des cellules musculaires lisses. VCAM-1: vascular cell adhesion molecule-1; ICAM-1: intracellular adhesion molecule-1; PDGF: platelet-derived growth factor. In Immuno-analyse et Biologie Spécialisée Volume 21, Issue 1, February 2006, Pages 1-7
Source: 
http://www.sciencedirect.com/science/article/pii/S0923253205001997

L’athérosclérose se caractérise par une accumulation progressive de lipides et de leucocytes sur la paroi artérielle. Les leucocytes comme les macrophages accumulent les lipoprotéines oxydées au sein des tissus athéromateux en croissance et donnent naissance à des cellules spumeuses, qui  contribuent à la nécrosation centrale des lésions athéromateuses. Les lipides et les leucocytes intéragissent également de manière significative, au niveau d’autres voies métaboliques. Dans des modèles expérimentaux, l’hypercholestérolémie systémique est associée à de graves neutrophilies et monocytoses.   De récentes évidences indiquent que les voies de signalisation sensibles au cholestérol contrôlent la prolifération des progéniteurs de cellules souches. Ici, nous passons en revue certaines des études forgeant ce lien particulier entre métabolisme et inflammation, et proposons plusieurs stratégies de ciblage de cet axe pour le traitement des maladies cardiovasculaires.  Oliver Soehnlein and Filip K. Swirski, in Trends in Endocrinology and Métabolism – 844, online 8 December 2012, in press

Source: Science Direct / Traduction et adaptation: NZ