Nombre total de pages vues

lundi 28 janvier 2013

Bain quotidien du patient à la chlorhexidine pour une diminution de la bactérémie chez des patients en pédiatrie gravement malades : une étude croisée multicentrique randomisée par groupes

Prise en charge d'une bactérémie liée à une chambre implantable. In La revue de médecine interne Volume 31, Issue 12, December 2012, Pages 819-827
Source iconographique et légendaire: http://www.sciencedirect.com/science/article/pii/S0248866310008398

La bactérémie est une cause importante de morbidité chez des enfants gravement malades. Notre objectif était d’étudier si le bain quotidien au gluconate de chlorhexidine (GCH) pouvait réduire la bactérémie chez des enfants gravement malades, en comparaison des gestes  standards dans ce domaine.

Dans une étude croisée ouverte, randomisée par groupes, organisée en deux périodes, dix unités de soins intensifs dans cinq hôpitaux aux États – Unis ont été réparties au hasard pour administration de bains quotidiens à des patients âgés de deux mois et plus : soit un bain standard, soit un bain avec utilisation d’une éponge imprégnée de GCH 2% pour une période de six mois. Le protocole croisé de l’étude prévoyait une interversion des méthodes de bain à six mois, pour une nouvelle période de six mois. 6 482 admissions ont été testées pour éligibilité. Le critère principal de l’étude était la survenue d’un épisode de bactérémie. Nous avons effectué des analyses sur population en intention de traiter (ITT) et sur population per-protocole (PP).

1521 patients admis pour soins ont été exclus de l’étude du fait de leur durée de séjour : moins de deux jours ; et 14 patients ont refusé de participer. 4947 admissions étaient éligibles pour analyse. Sur la population en ITT, une réduction non – significative de l’incidence d’apparition de bactérémie était notée chez les patients recevant le bain avec GCH (3,52 pour 1000 jours ; Intervalle de Confiance – IC – 95% 0,42-1,20) en comparaison des patients recevant le bain standard (4,93 pour 1000 jours, 3,91-6,15 ; taux d’incidence ajusté [TIA] 0,71 ; IC 95% 0,42-1,20). Dans la population PP, l’incidence d’apparition de bactérémie était plus basse chez les patients recevant le bain avec GCH (3,28 pour 1000 jours ; 2,27-4,58) en comparaison du bain standard (4,93 pour 1000 jours ; 3,91-6,15 ; TIA 0,64 ; 0,42-0,98). Aucun évènement indésirable grave lié à l’étude n’a été relevé ; et l’incidence de réactions cutanées associées au GCH était de 1,2 pour 1000 jours (IC 95% 0,60-2,02).

Les enfants gravement malades recevant leur bain quotidien avec GCH ont montré une incidence de bactérémie plus basse que les enfants recevant leur bain quotidien selon les pratiques standard. De plus, le traitement GCH a été bien toléré. Dr Aaron M Milstone MD et al, in The Lancet, Early Online Publication 28 January 2013, in press

Financement : Sage Products, National Institutes of Health (NIH), USA

Source: The Lancet Online / Traduction et adaptation: NZ