Nombre total de pages vues

vendredi 8 février 2013

Charge économique globale de la maladie de Chagas: un modèle de simulation numérique

Diagnostic de la maladie de Chagas en phase chronique, hors zone d'endémie. In Médecine et Maladies Infectieuses Volume 42, Issue 8, August 2012, Pages 344 - 348
Source iconographique et légendaire:  http://www.sciencedirect.com/science/article/pii/S0399077X11000552

La maladie de Chagas continue à s’étendre au-delà des zones tropicales et subtropicales. Un besoin croissant d’une compréhension meilleure du poids économique qu’elle représente apparaît, qui permettrait d’aider les parties concernées comme les décideurs, les bailleurs de fonds et les développeurs de produits. Nous avons développé un modèle de simulation probabiliste de Markov pour estimer la charge due à la maladie de Chagas d’un point de vue sociétal, en termes de santé au plan global et régional et en termes économiques.

Notre structure de modèle de Markov s’est basée sur le choix d’un cycle d’une année, représentant cinq états différents : pathologie aigüe, pathologie intermédiaire, cardiomyopathie avec ou sans insuffisance cardiaque congestive, hyperdilatation des viscères, et mort. Les paramètres d’entrée majeurs du modèle, incluant les probabilités annuelles de transition d’un état à l’autre, et l’estimation de l’état en temps réel des cas de maladie de Chagas sont venues de plusieurs sources, y compris de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) et d’autres rapports de surveillance épidémiologique et de surveillance de la transmission des maladies. Nous avons calculé les coûts de santé sur le plan annuel et sur le plan d’une vie entière, ainsi que le nombre d’années de vie corrigé du facteur invalidité (AVCI) selon les personnes, pays et régions. Nous avons utilisé un taux d’actualisation de 3% pour exprimer les coûts et AVCIs en valeurs actuelles.  

En moyenne, une personne infectée représente 474 $US en termes de coût de soins de santé et 0,51 AVCI par an. Au cours de sa vie, une personne infectée accumule une valeur moyenne nette de 3456 $US et 3,57 AVCI. Globalement, le fardeau est de 627,46 millions $US en termes de coût en soins de santé et de 29 385 250 AVCIs. La conversion de cette charge financière résulte en un coût annuel de 4 660 $ et un coût de 27 684 $ sur une vie entière. Les coûts globaux sont de 7,19 milliards $ par an et de 188,80 milliards $ pour l’étendue de la vie entière prise, comprenant l’intégralité de la population de personnes concernées. Plus de 10% de ces coûts sont générés par des malades provenant des USA et du Canada, où la maladie de Chagas n’est traditionnellement pas présente à de manière d’endémique. Une proportion substantielle de cette charge provient de la perte de productivité due à la mortalité précoce induite par les maladies cardiovasculaires.

Le fardeau économique de la maladie de Chagas est similaire ou excède souvent celle représentées par les autres grandes maladies, sur le plan global (par exemple rotavirus 2,0 milliards $, cancer du col de l’utérus 4,7 milliards $) même aux USA (maladie de Lyme 2,5 milliards $), où la maladie de Chagas n’est traditionnellement pas présente de manière endémique ; représentant ce faisant un argument économique pour plus d’attention et d’efforts consentis pour le contrôle de la maladie de Chagas. Dr Bruce Y Lee MD et al, in The Lancet Infectious Diseases, Early Online Publication 8 February 2013

Financement: Bill & Melinda Gates Foundation, the National Institute of General Medical Sciences Models of Infectious Diseases Agent Study

Source: The Lancet Online / Traduction et adaptation: NZ