Nombre total de pages vues

mercredi 24 avril 2013

Tests pour diagnostic rapide des infections neurologiques en Afrique centrale


Les infections sont une cause majeure d’affections neurologiques mortelles dans le monde. Dans les pays d’Afrique centrale, affectés par des maladies endémiques comme la trypanosomiase humaine africaine, la tuberculose, HIV/Sida, et la schistosomiase, un diagnostic et un traitement retardés conduisent souvent à la mort ou à de sévères séquelles.

Les tests permettant de confirmer des infections microbiennes ou parasitaires sont essentiels car les caractéristiques cliniques de la plupart des affections neurologiques sont non spécifiques ; l’imagerie cérébrale est rarement à disposition, et les traitements proposés sont souvent prolongés ou toxiques. La reconnaissance de ces insuffisances en matière de diagnostic a mené à d’importants investissements dans le domaine des applications dues aux récentes  avancées techniques de cette dernière décennie, des biotechnologies à la microbiologie clinique.

Nous passons en revue les agents pathogènes responsables des maladies neurologiques, pour la détection desquels la fourniture de tests permettant un rapide diagnostic est d’un si urgent besoin en Afrique centrale ; détaillons les stades de développement de tests de diagnostic rapide éventuels, et décrivons les enjeux techniques et opérationnels clés auxquels leur développement et implémentation ont à affronter.

Des tests directement applicables sur le terrain existent, pour le diagnostic de la trypanosomiase humaine africaine et la méningo-encéphalite cryptococcique. Pour ce qui est des autres infections, - par exemple la syphilis et la schistosomiase, des tests de diagnostic validés pour application sur le terrain existent ; ils sont rapides, précis ; mais leur rôle dans le diagnostic de maladies à implications neurologiques reste peu clair. Pour les autres, - par exemple la détection des atteintes neurologiques dues à la tuberculose, - les avancées en matière de recherche n’ont pas encore abouti à la mise à disposition de tests fiables. Dr Cedric Yansouni MD et al, in The Lancet Infectious Diseases, Early Online Publication, 24 April 2013

Source: The Lancet Online / Traduction et adaptation: NZ